Skip to Main content Skip to Navigation

Documents avec texte intégral

98

Références bibliographiques

252

Mots-clés

Nonequilibrium Assimilation of data Direct numerical simulation Uzawa algorithm Source identification Numerical methods CFD modeling Hyperélasticité anisotrope Anisotropic hyperelasticity Bi-potential method Williams series Crack-tip Natural convection Contact/Impact Diffusion Contact and friction Computer simulation Fluidyn-PANACHE Hypersonic Thermal contact resistance Finite element method BRUIT DE CONTACT PNEU CHAUSSEE CS-FEM Computational solid mechanics Frottement Modèle HGO Variational formulation Industrial furnace Atmospheric dispersion Least-squares Biomécanique Adhesion Contact Éléments finis High temperature Advection-diffusion Optimization Branch eigenmodes reduction method CFD modelling D-P model Finite element Contact analysis Diffuse horizontal irradiance Impact Adjoint method Compressible hyperelasticity Energy dissipation Inverse problem Time-integration Dual bell nozzle Finite elements Biomechanics Bi-potential formulation Operational modal analysis Friction Modal analysis Contact detection Large deformation Modal reduction Object-oriented programming Deformation Data assimilation Mécanique des solides numérique Boundary element method Bayesian statistics CFD Dry deposition Supersonic flow Transition Numerical simulation Reduced model Identification Renormalization Bi-potential Shock wave Aeroelasticity Thermal radiation Reduction method Augmented Lagrangian technique FFT07 Branch modes Dynamique Building materials HGO model Nozzle Inverse modelling Bipotential method Contact mechanics Blatz-Ko model Source reconstruction Hyperelasticity Direct normal irradiance Finite element analysis MUST field experiment Source estimation Secondary injection Navier Stokes equations Conduction and advection Fluid mechanics Contact/impact

 

 

Le LMEE, crée en 1998, a pour l’objectif principal de développer de méthodologies numériques et des environnements logiciels et de les appliquer dans les domaines des sciences de l’ingénieur (spécialement en thermique, énergétique, mécanique des fluides et des solides, dispersion atmosphérique, science des matériaux).

Le laboratoire est composé de trois équipes de recherche :

  • MDS - Modélisation en Dynamique des Structures 

Les activités de cette équipe sont articulées autour de la modélisation numérique en mécanique, linéaire ou non linéaire, statique ou dynamique. Les études sont destinées aux domaines de l'aéronautique, du spatial, du transport et de la robotique sur les thèmes de recherche suivants:

  • Modélisation FEM/BEM des problèmes de contact et d’impact avec frottement entre corps déformables ;
  • Analyse du comportement non linéaire des structures et des matériaux (hyperélasticité, plasticité, grands déformations, fissuration, endommagement) ;
  • Conception et optimisation des structures ;
  • Analyses modale et vibratoire des structures ;
  • Méthodes de décomposition de domaine et calcul haute performance ;
  • Simulation temps réel ;
  • Science des matériaux (composites, croissance des grains, biomatériaux) ;
  • Développement des logiciels de simulation numérique et de visualisation.
  • THE - Thermique et Energétique

L’équipe THE développe les techniques d’analyse modale appliquées aux systèmes thermiques. Les thèmes de recherche sont :

  • Réductions de modèles pour la résolution et le contrôle de problèmes de thermique et de mécanique des fluides ;
  • Disque frottant sur un patin à vitesse variable ;
  • Phénomène de solidification des pièces moulées ;
  • Problèmes inverses en thermique.
  • MFE - Mécanique des Fluides et Environnement

L’équipe MFE travaille sur des problèmes de mécanique des fluides compressibles et incompressibles et d’environnement sur les thèmes de recherche suivants :

  • Modélisation des écoulements turbulents dans les tuyères supersoniques (expérience et simulation) ;
  • Simulation des écoulements supersoniques réactifs ;
  • Interférences des ondes de choc en aérodynamique ;
  • Écoulements de convection naturelle dans des cavités contenant des obstacles ;
  • Modèles de transport – diffusion adaptés à la modélisation de la dispersion atmosphérique.

Effectifs (sept. 2014) : 19 Enseignants-chercheurs (5 PR, 13 MCF, 1 PRAG), 2 BIATSS, 2 Post-Doc.

Derniers dépôts

Chargement de la page

Cartographie des collaborations