De l’essence bienveillante du management

Résumé : Il est un lieu commun assez répandu qui se contente, avec quelque fainéantise, d’opposer les dernières avancées du management au taylorisme alors réduit au rôle de repoussoir. S’opposer au management scientifique serait déjà en soi un gage de légitimité. C’est contre cet état d’esprit à la mémoire trop courte que nous retournons au texte fondateur des Principes du Management Scientifique pour en proposer une lecture subversive : nous proposons alors la thèse paradoxale que le projet taylorien de rationalisation du travail repose sur la bienveillance et l’amitié.
Type de document :
Article dans une revue
Revue de Management et de Stratégie, VA Press, 2015, 3 (1)
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01371721
Contributeur : Cerefige Ul <>
Soumis le : lundi 26 septembre 2016 - 13:34:23
Dernière modification le : jeudi 26 avril 2018 - 10:24:56

Identifiants

  • HAL Id : hal-01371721, version 1

Collections

Citation

Baptiste Rappin. De l’essence bienveillante du management. Revue de Management et de Stratégie, VA Press, 2015, 3 (1). 〈hal-01371721〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

91