Figure animale et dissidence : quelques usages de l’altérité

Résumé : L’animal étant par excellence figure de l’altérité et surtout une manière de la construire et de l’interroger, l’usage qu’en font les discours polémiques est révélateur de positionnements rhétoriques mais aussi éthiques voire philosophiques. Trois de ces positionnements sont examinés ici, de l’assimilation de l’autre considéré comme dissident à une figure animale, manière de l’exclure de la communauté du sens et de réaffirmer des frontières menacées, à une position inverse où le discours choisit une voie dissidente par rapport aux évidences dogmatiques en invitant à une réouverture du regard et du questionnement sur soi-même et sur l’autre, en passant par l’évocation d’une exemplarité paradoxale interrogeant les comportements supposés normaux.
Type de document :
Article dans une revue
Les Dossiers du Grihl, Grihl / CRH - EHESS, 2013, Expressions de la dissidence à la Renaissance
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [5 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01372032
Contributeur : Lis Ul <>
Soumis le : vendredi 2 décembre 2016 - 14:31:07
Dernière modification le : mercredi 22 novembre 2017 - 10:58:19

Fichier

dossiersgrihl-5685.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-01372032, version 1

Collections

Citation

Cécile Huchard. Figure animale et dissidence : quelques usages de l’altérité. Les Dossiers du Grihl, Grihl / CRH - EHESS, 2013, Expressions de la dissidence à la Renaissance. 〈hal-01372032〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

51

Téléchargements de fichiers

47