Les figures de l’étranger dans Agua d’Eduardo Berti

Résumé : Premier roman d’Eduardo Berti (Buenos Aires, 1964), Agua (Tusquets, 1998) correspond à l’une des manifestations les plus originales de l’oeuvre narrative de l’Argentin. L’histoire, qui s’ouvre sur l’arrivée d’un représentant d’une compagnie d’électricité dans une bourgade portugaise demeurée hors du temps, annonce que la notion d’étranger fonctionne comme l’une des clés de lecture du roman. L’étude débute par une typologie des principales représentations de l’étranger, avant de s’intéresser au rôle narratif de certains personnages qui, en tant qu’étrangers, déclenchent l’action. Enfin, c’est la portée symbolique, voire métalittéraire, de l’ensemble de ces figures qui est analysée.
Type de document :
Article dans une revue
HispanismeS, Société des hispanistes français de l'enseignement supérieur, 2013, La part de l’Étranger, pp.194-204
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01372569
Contributeur : Lis Ul <>
Soumis le : mardi 27 septembre 2016 - 14:12:19
Dernière modification le : jeudi 26 juillet 2018 - 11:04:20

Identifiants

  • HAL Id : hal-01372569, version 1

Collections

Citation

Emilie Delafosse. Les figures de l’étranger dans Agua d’Eduardo Berti. HispanismeS, Société des hispanistes français de l'enseignement supérieur, 2013, La part de l’Étranger, pp.194-204. 〈hal-01372569〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

51