L’abstraction réfléchissante : une spécificité des mathématiques?

Résumé : L’auteur suggère que si les mathématiques posent des problèmes d’apprentissage spécifiques, elles doivent solliciter des modes d’apprentissage qui leur sont spécifiques, Et, de fait, les réflexions épistémologiques de Piaget l’ont conduit a postuler une forme d’abstraction, qualifiée de réfléchissante, et la généralisation qui lui est associée, propre aux mathématiques. L’article illustre et développe cette forme de construction des connaissances mathématiques, et montre comment elle peut être favorisée avec de jeunes élèves.
Type de document :
Article dans une revue
Rééducation orthophonique, Ortho édition, 2013, pp.7-18
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01584996
Contributeur : Interpsy Ul <>
Soumis le : lundi 11 septembre 2017 - 09:08:54
Dernière modification le : mardi 28 novembre 2017 - 11:16:05

Identifiants

  • HAL Id : hal-01584996, version 1

Collections

Citation

Jean-Paul Fischer. L’abstraction réfléchissante : une spécificité des mathématiques?. Rééducation orthophonique, Ortho édition, 2013, pp.7-18. 〈hal-01584996〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

45