L’annonce de cancer : fonctions des pronoms « je » pour le dialogue et « nous » pour l’engagement dans une relation incertaine — étude exploratoire

Résumé : L’objectif de cet article est de mettre en évidence une stratégie communicationnelle utilisée par médecins et patients au cours d’une consultation d’annonce de diagnostic de glioblastome. La méthode utilisée est une analyse discursive de 20 entretiens pour quatre patients, par le biais de l’usage de deux pronoms « je » et « on ». Sont ainsi décrites les traces d’investissement interpersonnel des acteurs ainsi que les marques de distance nécessaires à une reconnaissance mutuelle dans l’intersubjectivité.
Type de document :
Article dans une revue
Revue Francophone de Psycho-Oncologie, Springer Verlag, 2016, 10 (4), pp.249-255. 〈https://link.springer.com/article/10.1007/s11839-016-0595-x〉. 〈10.1007/s11839-016-0595-x〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01616089
Contributeur : Interpsy Ul <>
Soumis le : vendredi 13 octobre 2017 - 10:26:01
Dernière modification le : mardi 24 juillet 2018 - 10:16:01

Identifiants

Citation

Rénald Lanfroy, Martine Batt, Frédéric Verhaegen, Nathalie Steffens, Alain Trognon, et al.. L’annonce de cancer : fonctions des pronoms « je » pour le dialogue et « nous » pour l’engagement dans une relation incertaine — étude exploratoire. Revue Francophone de Psycho-Oncologie, Springer Verlag, 2016, 10 (4), pp.249-255. 〈https://link.springer.com/article/10.1007/s11839-016-0595-x〉. 〈10.1007/s11839-016-0595-x〉. 〈hal-01616089〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

179