Développement de nouveaux immunoconjugués pour l'activation directe du complément à la surface de cellules infectées par le VIH

Résumé : L’une des principales barrières à l’éradication du VIH est la présence de réservoirs viraux latents chez les patients infectés. Dans ce contexte, le LIH travaille à une stratégie de « shock and kill » en ciblant les cellules latentes infectées par le VIH par des hétéromultimères capable d’activer la formation de MAC à leur surface et d’induire leur lyse cellulaire (CDC). Cette immunothérapie innovante a été testée au cours de ce travail sur des cellules FLYgp120 avec des multimères exprimant un anticorps anti-gp120 (PGT121) et le regulateur positif de C3b, complement factor H-related protein 4 (FHR4). Les multimères ont été produits par transfection de cellules HEK293 et purifiés par chromatographie d’affinité sur colonne HIS trap. Les tests réalisés ont permis de démontrer l’efficacité des multimères à induire un dépôt de C3b et à former du C5b9, composant majeur de la CDC, à la surface des cellules fly-gp120. La production des multimères haute valence FHR4 reste maintenant à optimiser afin d’obtenir une lyse cellulaire efficace dans des modèles cellulaires de latence
Type de document :
Mémoire / Rapport de stage
Microbiologie et Parasitologie. 2017
URL du fichier :
http://docnum.univ-lorraine.fr/public/BUS_M_2017_BERTRAND_EVEN.pdf
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01662589
Contributeur : Memoires Ul <>
Soumis le : mercredi 13 décembre 2017 - 11:54:03
Dernière modification le : mercredi 13 décembre 2017 - 11:54:04

Identifiants

  • HAL Id : hal-01662589, version 1

Collections

Citation

Even Bertrand. Développement de nouveaux immunoconjugués pour l'activation directe du complément à la surface de cellules infectées par le VIH. Microbiologie et Parasitologie. 2017. 〈hal-01662589〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

32