Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Les schwannomes des nerfs périphériques des membres : De l’épidémiologie à la surveillance

Résumé : Le schwannome des nerfs périphériques est une entité clinique bien décrite dans la littérature. Quelques séries font état de bons résultats cliniques après exérèse, même en cas d’apparition d’un déficit postopératoire immédiat. Dans ce contexte, la chirurgie semble régler toutes les difficultés, puisque les complications semblent rares, et l’amélioration constante. Dans notre expérience, des patients gardent des déficits sensitivo-moteurs à distance du geste chirurgical. Notre objectif principal était de déterminer les critères prévisionnels de déficit neurologique postopératoire après chirurgie d’exérèse des schwannomes des nerfs périphériques des membres. Nos objectifs secondaires étudiaient la proportion de régression des déficits postopératoires lors de la consultation de révision, ainsi que la proportion de complications survenant après exérèse d’un schwannome asymptomatique.Nous proposons une étude rétrospective observationnelle, sur une période de 14 ans. Les dossiers de 186 patients ont été étudiés. Cent quarante-trois schwannomes ont été identifiés, chez 112 patients. Quatre-vingt-cinq schwannomes ne présentaient pas de tableaux cliniques déficitairesavant la chirurgie, contre 58 schwannomes symptomatiques en préopératoire. Une indication d’exérèse était retenue pour 123 schwannomes. Pour 20 schwannomes, une surveillance simple e?tait décidée. Quarante-huit schwannomes présentaient un déficit postopératoire, contre 61 asymptomatiques après la chirurgie. Dans quatorze cas l’évolution postopératoire n’était pas connue.L’énucléation chirurgicale des schwannomes, ainsi que la résection du nerf étaient à l’origine d’une différence significative (Test de Khi2 ; Énucléation P=0,023, et Test exact de Fischer ; Résection P=0,015). L’utilisation d’un microscope opératoire durant le geste chirurgical e?tait statistiquement significative (Test exact de Fischer ; P=0,009). Les dimensions du schwannome étaient un facteur statistiquement lié au risque de déficit postopératoire (Test de Student ; LongueurP= 0,005 / Largeur P= 0,017 / Épaisseur P = 0,023). Pour les schwannomes asymptomatiques avant la chirurgie, un déficit postopératoire est constaté dans moins de la moitié des cas. La régression des symptômes durant la période postopératoire était observée pour un ¼ des cas, avec une persistance du tableau clinique dans la moitié des cas
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [40 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01731719
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 2:23:36 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:15 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 2:02:48 AM

File

BUMED_T_2015_POMARES_GERMAIN.p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01731719, version 1

Citation

Germain Pomarès. Les schwannomes des nerfs périphériques des membres : De l’épidémiologie à la surveillance. Sciences du Vivant [q-bio]. 2015. ⟨hal-01731719⟩

Share

Metrics

Record views

35

Files downloads

728