Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Relation entre l'état hémodynamique et les valeurs de calcémie et de phophorémie chez les patients en état de mort encéphalique

Résumé : La mort encéphalique entraîne d'importantes perturbations physiopathologiquesresponsables à plus ou moins brève échéance d'une détérioration de la fonction des greffons potentiels. La dysfonction myocardique et l'instabilité hémodynamique sont documentées mais les mécanismes responsables restent peu documentés. L'hypocalcémie et l'hypophosphorémie ont été incriminées mais les études sur ce sujet sont peu nombreuses. Le but de cette étude est d'analyser la relation entre dysfonction myocardique/instabilité hémodynamique et hypocalcémie/hypophosphorémie. Cent cinq patients en état de mort encéphalique ont été analysés sur une période allant de mars 1999 à mars 2001. Les paramètres mesurés ont été la calcémie totale, la calcémie ionisée, la phosphorémie, la fraction d'éjection du ventricule gauche, la pression veineuse centrale, les doses de catécholamines et le volume de remplissage vasculaire. Quatre-vingt huit (83,8 %) des patients en état de mort encéphalique présentent une diminution de leur calcémie totale et 64 (70 %) présentent une diminution de leur calcémieionisée. Cinquante deux (49,5 %) patients présentent une hypophosphorémie mais seulement 8 (7,6 %) ont une hypophosphorémie sévère.Aucune relation statistiquement significative n'a été mise en évidence entre les valeurs mesurées de la calcémie totale et/ou ionisée et la fraction d'éjection du ventricule gauche, ou avec les doses de catécholamine ou avec les volumes de remplissage utilisés. La phosphorémie est, par contre, inversement proportionnelle à la fraction d'éjection du ventricule gauche et à la quantité de noradrénaline administrée. L'hypocalcémie est fréquente chez les patients en état de mort encéphalique mais elle est rarement sévère et ne peut expliquer les dysfonctions myocardiques. Elle résulte le plus probablement d'une dilution. L'hypophosphorémie est également très fréquente, avec des valeurs souvent très basses, mais les résultats de notre étude ne permettent pas de conclure àune relation entre l'hypophosphorémie et la fonction myocardique. L'absence de relation entre l'instabilité hémodynamique des patients en état de mort encéphalique et l'hypophosphorémie retrouvée suggère l'existence d'un transfert intracellulaire de phosphore.L'absence d'études concernant les conséquences de l'hypocalcémie et de l'hypophosphorémie sur les autres fonctions physiologiques (coagulation, oxygénation tissulaire... ) justifie la correction systématique des hypocalcémies et des hypophosphorémies.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01732470
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 3:02:30 PM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:36:45 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 11:19:30 AM

File

SCDMED_T_2002_TREUVEY_LIONEL.p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732470, version 1

Citation

Lionel Treuvey. Relation entre l'état hémodynamique et les valeurs de calcémie et de phophorémie chez les patients en état de mort encéphalique. Sciences du Vivant [q-bio]. 2002. ⟨hal-01732470⟩

Share

Metrics

Record views

35

Files downloads

662