Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Urticaire et auto-immunité thyroïdienne-à propos d'une série nancéienne de 109 cas. Intérêt du traitement par lévothyroxine dans l'urticaire chronique avec anticorps antithyroïdiens positifs-à propos de 13 cas

Résumé : Introduction : L'association de l'urticaire chronique avec l'auto-immunité thyroïdienne est décrite depuis 1983, mais son mécanisme n'est pas entièrement compris actuellement. L'individualisation d'une étiologie auto-immune a transformé l'urticaire d'une pathologie éminemment allergologique en un domaine frontière, au carrefour de la dermatologie, de la médecine interne et de l'endocrinologie. Dans ce contexte, le traitement par lévothyroxine pourrait être la solution pour certains patients atteints de cette pathologie fréquente et invalidante.Objectif : Déterminer la prévalence de l'auto-immunité thyroïdienne dans une population de patients atteints d'urticaire chronique ou récidivante ; décrire les caractéristiques clinico-biologiques de cette population en fonction de la présence ou de l'absence d'une auto-immunité thyroïdienne et évaluer l'efficacité d'un traitement par lévothyroxine chez des patients présentant une urticaire chronique associée à des anticorps antithyroïdiens.Patients et méthodes : Etude rétrospective portant sur 109 patients suivis pour urticaire chronique ou récidivante entre 2005 et 2010 dans le service de Médecine Interne, Immunologie Clinique et Allergologie du CHU de Nancy et ayant bénéficié du dosage d'au moins un des anticorps antithyroïdiens lors du bilan étiologique de l'urticaire, complétée par l'analyse rétrospective de 13 patients traités par lévothyroxine à visée anti-urticarienne entre 2000 et 2011 dans le même service.Résultats : Parmi les 109 patients (âge moyen 45,2 ±14,9 ans, entre 18 et 82 ans, sex ratio femmes/hommes 2,4, 88,9% atteints d?urticaire chronique) 37 patients (33,9%) ont au moins un anticorps antithyroïdien positif (groupe Ac+). Les seules différences statistiquement significatives entre le groupe Ac+ vs. le groupe Ac- (72 patients, 66,1%) sont : la prédominance féminine plus marquée (89,1% vs. 61,1%, p=0,003), plus d'antécédents auto-immuns personnels (13,5% vs. 1,4 %, p=0,01), fréquence moindre des poussées/semaine (4,6 ±2,7 vs 6 ±1,8, p=0,04), plus d'éruptions au niveau du cou et du tronc (45% vs 21,6%, p =0,07), fréquence accrue d'anticorps antinucléaires à titres élevés (51,8% vs 16,6%, p=0,001), plus de dysthyroïdies (16,7% vs 0%, p=0,002) et VS plus souvent élevée (42,1% vs 13,5%, p=0,02). Nous avons constaté une corrélation entre la positivité du test au sérum autologue et la présence d'anticorps antithyroïdiens d'un côté et entre un test au sérum autologue positif et la présence d'anticorps antinucléaires d'un autre côté. Le traitement par lévothyroxine a été efficace chez 8 des 13 patients traités (61,5%) pour des doses quotidiennes de minimum 50µg.Conclusion : La fréquence des anticorps antithyroïdiens décelés chez des patients avec urticaire dans notre série est comparable avec les données de la littérature La lévothyroxine semble efficace en cas d'urticaire chronique avec anticorps antithyroïdiens positifs et peut être proposé même en cas d'euthyroïdie. Ces résultats devraient être validés lors d'une étude prospective d'une population plus large comparée à un groupe témoin.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [129 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01732667
Contributor : Colette Orange Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 3:12:50 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:49:56 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 2:37:09 PM

File

SCDMED_T_2011_GROZA_LELIA.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732667, version 1

Citation

Lelia Groza. Urticaire et auto-immunité thyroïdienne-à propos d'une série nancéienne de 109 cas. Intérêt du traitement par lévothyroxine dans l'urticaire chronique avec anticorps antithyroïdiens positifs-à propos de 13 cas. Sciences du Vivant [q-bio]. 2011. ⟨hal-01732667⟩

Share

Metrics

Record views

72

Files downloads

7114