Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Effets confondants des médicaments cardio-vasoactifs sur les valeurs de l'index de stress chirurgical (SSI, GE Healthcare, Helsinki, Finlande) : exemple de l'éphédrine

Résumé : Introduction : l'adéquation de l'anesthésie peut être estimée au niveau cortical (paramètres dérivés de l'EEG) et sous-cortical pour la balance nociception/antinociception ou BNAN. Il a été proposé que la BNAN puisse être appréciée par un nouveau paramètre : le SSI ou Surgical Stress Index (GE Healthcare, Helsinki, Finlande). L'algorithme de calcul du SSI étant développé à partir de l'amplitude de l'onde de photopléthysmographie digitale et des variations de l'intervalle R-R de l'ECG, il pourrait être influencé par les vasoconstricteurs. Notre objectif était de rapporter les effets de l'éphédrine sur les valeurs du SSI grâce à l'étude de patients devant bénéficier d'une resynchronisation bi-ventriculaire par implantation d'un défibrillateur automatique (DAI) sous anesthésie générale. Matériel et méthode : 10 patients insuffisants cardiaques sévères (NYHA III-IV) traités par bétabloquants et devant bénéficier de la pose d'un DAI étaient inclus dans cette étude observationnelle. Les données du monitorage étaient enregistrées grâce aux logiciels RUGLOOP II (Demed, Temse, Belgique) et S5-I Collect v 4.0 (GE Healthcare, Helsinki, Finlande) permettant le calcul post-hoc du SSI. L'anesthésie générale était assurée par AIVOC de propofol et de rémifentanil (modèle de Schnider et de Minto) en utilisant une base Primea® (Fresenius Vial, Brézins, France), titrés afin de maintenir des valeurs de SE et RE (M-Entropy® module ; GE Healthcare, Finlande) entre 40 et 50. Quand la Ce de remifentanil atteignait 4-5 ng/ml et que les valeurs de SE/RE étaient inférieures à 50, l'intubation orotrachéale facilitée par atracurium était réalisée. Ensuite, la région sous-clavière gauche était infiltrée par ropivacaine 0,75%. Des bolus d'éphédrine étaient administrés quand les valeurs de pression artérielle moyenne (PAM) étaient inférieures à 60 mmHg (ou inférieures de 30 % aux valeurs pré-induction) pendant au moins 2 minutes. Nous avons analysé séparément les effets de l'injection de bolus d'éphédrine avant et après l'incision. Les résultats sont exprimés sous forme de médiane et range interquartile et analysés par un test de Wilcoxon. Résultats : Nous avons analysé 10 patients (6 hommes et 4 femmes) âgés en moyenne de 58 ans (44-77). Avant incision, les valeurs médianes de SSI (écart-type) avant injection d'éphédrine étaient 35 (21-44) et 32 (24-52) 200 secondes après. Après incision (10 bolus), les valeurs de SSI avant éphédrine étaient 48 (36-59) et 42 (37-57) 200 secondes après. Conclusion : Chez les patients insuffisants cardiaques recevant un traitement chronique par bétabloquants, les doses d'éphédrine utilisées pour corriger l'hypotension induite par le propofol et le rémifentanil ne changent pas les valeurs du SSI avant et après l'incision. Dans les conditions de l'étude, ces résultats suggèrent que le SSI n'est pas influencé par l'éphédrine et pourrait être utilisé comme estimateur de la BNAN.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [131 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01732874
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 3:22:55 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:00 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 7:19:54 PM

File

SCDMED_T_2010_HOFF_THIBAUT.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732874, version 1

Citation

Thibaut Hoff. Effets confondants des médicaments cardio-vasoactifs sur les valeurs de l'index de stress chirurgical (SSI, GE Healthcare, Helsinki, Finlande) : exemple de l'éphédrine. Sciences du Vivant [q-bio]. 2010. ⟨hal-01732874⟩

Share

Metrics

Record views

24

Files downloads

170