Evaluation de la consommation d’alcool et de benzodiazépines chez des patients ayant initié la méthadone en médecine générale (ANRS Méthaville) - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2015

Evaluation of alcohol and benzodiazepines consumption among patients who initialized methadone in primary care

Evaluation de la consommation d’alcool et de benzodiazépines chez des patients ayant initié la méthadone en médecine générale (ANRS Méthaville)

Abstract

La consommation d’alcool ou de benzodiazépines est surreprésentée dans la populationtoxicomane. Cette polyconsommation complique la prise en charge de ces patients etcompromet leur pronostic en favorisant la survenue d’overdose.L’objectif principal de notre étude était d’évaluer s’il existait une modification de laconsommation d’alcool et benzodiazépines, chez des patients ayant bénéficié d’une primoprescription de méthadone en médecine générale, au cours de l’année suivant leur inclusion dans le protocole ANRS Méthaville. Puis de cibler parmi eux les profils à risque de survenue d’overdose.Il s’agissait d’une enquête prospective descriptive. L’évaluation avait été faite de façonquantitative : fiches médicales de suivi remplies à intervalles réguliers par le médecingénéraliste et recueil de données par enquêtes téléphoniques (à l’entrée, à 3 mois, à 6 mois et 12 mois). 147 patients ont été inclus entre janvier 2009 et janvier 2011 parmi les patientèles de 28 médecins généralistes français, formés à la primo prescription de méthadone.Nous avons observé une diminution de la consommation d’alcool au cours du suivi sans que celle-ci ne soit significative. La consommation des benzodiazépines à 12 mois était en recul significatif chez tous les participants quel que soit leur consommation d’alcool. Les patients les plus à risque de survenue d’overdose sont ceux présentant des co-dépendances alcoolobenzodiazépiniques, poursuivant l’usage d’autres drogues (cocaïne, opiacés, drogues en sniff) pendant leur traitement, ayant une plus grande sévérité et ancienneté de la dépendance, ou des comorbidités psychiatriques dépressives. Il convient d’évaluer de façon systématique les consommations associées d’alcool et benzodiazépines des patients toxicomanes en cours de traitement substitutif et d’assurer leurs prises en charge
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2015_BRAUER_MATHIEU.pdf (1.26 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01733200 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733200 , version 1

Cite

Mathieu Brauer. Evaluation de la consommation d’alcool et de benzodiazépines chez des patients ayant initié la méthadone en médecine générale (ANRS Méthaville). Sciences du Vivant [q-bio]. 2015. ⟨hal-01733200⟩
91 View
94 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More