Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Le traitement de l’insuffisance rénale chronique par dialyse : une aventure technologique et humaine

Résumé : L'objectif de ce travail est de comprendre le cheminement historique qui a mené à la dialyse contemporaine.Le rein a été un organe longtemps méconnu. Les descriptions macroscopiques à partir de la renaissance, puis microscopiques à partir du XVIIème siècle ont permis aux scientifiques de percer progressivement les secrets de la physiologie rénale. Alors que les mécanismes régissant la fonction rénale n'étaient pas totalement élucidés, Thomas Graham inventa dans les années 1860 une méthode de séparation par l'intermédiaire d'une membrane. Initialement créée à des fins industrielles, il nomme cette méthode : « dialyse » : « dia » pour « passer à travers » et « lyse » pour dissolution». Au début du XXème siècle, John Jacob Abel appliqua la dialyse à des animaux pour en extraire des solutés à analyser. Dans les années 1920, Georg Haas est le premier à appliquer l'hémodialyse sur des patients insuffisantsrénaux en vue de diminuer les symptômes inhérents à la perte de leur fonction rénale.Il faudra attendre les années 1940 pour qu'une nouvelle membrane : la cellophane, et un nouvel anticoagulant : l’héparine, permettent à Willem Kolff de sauver pour la première fois une patiente souffrant d'insuffisance rénale aiguë. La dialyse va alors se démocratiser lentement, restant une méthode lourde et onéreuse. De plus, les accèsvasculaires de l'époque ne résistant pas à des ponctions intempestives, il n'était pas envisageable de pouvoir éloigner les patients souffrant d'insuffisance rénale chronique. Belding Scribner permit de changer la donne au début des années 1960 en inventant le shunt artério-veineux, le premier dispositif permettant des traitementsrépétés par hémodialyse. Parallèlement, la dialyse péritonéale s'était également développée permettant une diversification des méthodes de suppléances rénales.Les voies d'accès vasculaires évoluèrent, ainsi que les membranes et le fluide de dialyse ou dialysat, indispensable à l'efficience du traitement par dialyse. Ces avancées permirent d'améliorer la vie des patients insuffisants rénaux chroniques, qui auront progressivement le choix de se dialyser à domicile, ou en centre. Malgré les recherches innovantes sur le rein artificiel, l'espoir des patients insuffisants rénaux est de pouvoir un jour bénéficier d'une greffe d'organe. Cet espoir est une invention de la spectaculaire histoire de la dialyse
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [71 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733738
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 4:06:20 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:25 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, September 5, 2018 - 7:09:06 AM

File

BUPHA_T_2016_LOUIS_MARC.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733738, version 1

Citation

Marc Louis. Le traitement de l’insuffisance rénale chronique par dialyse : une aventure technologique et humaine. Sciences pharmaceutiques. 2016. ⟨hal-01733738⟩

Share

Metrics

Record views

203

Files downloads

4162