Evolution de la survie, des hospitalisations et des paramètres fonctionnels des patients avec une BPCO traitée par VNI au long cours entre 1990 et 2012 et suivis au CHU de Nancy - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2014

Evolution of survival, hospitalization and respiratory parameters in COPD patients treated with domiciliary NIV between 1990 and 2012 at Nancy Hospital

Evolution de la survie, des hospitalisations et des paramètres fonctionnels des patients avec une BPCO traitée par VNI au long cours entre 1990 et 2012 et suivis au CHU de Nancy

Abstract

L’efficacité de la ventilation non invasive (VNI)au long cours dans les formes sévères de BPCO compliquée d’insuffisance respiratoire chronique est controversée.Cette étude rétrospective, monocentrique, évalue l’évolution de la survie, du nombre d’hospitalisations pour exacerbation et des paramètres fonctionnels des patients BPCO traités par VNI à domicile entre 1990 et 2012 dans les suites d‘une exacerbation (groupe1) ou de façon programmée devant une aggravation progressive (groupe 2). Parmi les 165 patients, 90 étaient dans le groupe1 et 75 dans le groupe 2. A l’inclusion, hormis une prévalence plus élevée de SAOS dans le groupe 2 (37% vs 20%, p<0,02), les caractéristiques cliniques, les comorbidités et la fonction respiratoire des patients des 2 groupes étaient identiques (âge: 67±10 ans, hommes : 78%, IMC: 31±8 Kg/m2, VEMS: 34± 15% th, PaO2 air ambiant: 62±9 mmHg, PaCO2 air ambiant: 51±8 mmHg, PaCO2 sous O2 : 57±10mmHg). La médiane de survie est de 36 mois, la survie du groupe 2 est meilleure dans la première période (avant 2001) de façon significative, les hospitalisations pour exacerbation de BPCO sont réduites de 42% (p=0.002) après 12 mois de VNI (-62% vs -17%, respectivement dans le groupe 1 et 2). Après 3 mois de VNI, il n’y a pas d’amélioration cliniquement significative de l’hématose ni de la CVF et du VEMS. En analyse multivariée, les facteurs de risque de mortalité étaient l’âge et les maladies cardiovasculaires (insuffisance cardiaque, AOMI) et une dyslipidémie. En conclusion, la VNI au long cours diminue le nombre d’hospitalisations pour exacerbation de BPCO. Une correction plus efficace de l’hématose et des comorbidités cardiovasculaires pourrait réduire la mortalité
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2014_BOUBAYA_AHMED.pdf (1.05 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01734480 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01734480 , version 1

Cite

Ahmed Boubaya. Evolution de la survie, des hospitalisations et des paramètres fonctionnels des patients avec une BPCO traitée par VNI au long cours entre 1990 et 2012 et suivis au CHU de Nancy. Sciences du Vivant [q-bio]. 2014. ⟨hal-01734480⟩
47 View
162 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More