Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Prothèses inversées d'épaule pour luxation antérieure invétérée : à propos de 15 cas

Résumé : INTRODUCTION Les luxations antérieures invétérées peuvent justifier un remplacement prothétique dans les formes douloureuses et invalidantes. Dans cette indication, les résultats des prothèses non contraintes sont décevants. L'utilisation de la prothèse inversée dans cette indication a été rapportée dans quelques isolés. L'objectif de ce travail était de décrire les résultats fonctionnels et radiologiques de la prothèse totale d'épaule inversée PTEI dans cette indication. L'hypothèse était que la mise en place d'une PTEI apporte un gain fonctionnel avec un taux de complication acceptable dans cette indication.MATERIELS ET METHODES Il s'agissait d'une étude multicentrique rétrospective colligeant des cas de PTEI pour luxation antérieure invétérée opérés entre 1999 et 2011. Les critères d'inclusion étaient : patients présentant une luxation antérieure depuis plus de trois semaines traités par PTEI et revus avec un recul minimal de 1 an. Tous les patients ont été revus pour une évaluation clinique des mobilités actives et passives, un score de Constant et une évaluation radiologique de face et de profil.RESULTATS Quinze patient, dont 2 perdus de vue répondaient aux critères d'inclusion,essentiellement des femmes avec une moyenne d'âge de 71ans. Les résultats de 13 cas ont donc pu être analysés. En pré-opératoire, le score de Constant moyen était de 16,3 (de 15 à 32). La douleur était cotée en moyenne à 3.2 points avec une élévation antérieure moyenne de 59,3° (de 30° à 140°). L'imagerie retrouvait un défect sur la glène dans 11 cas et une encoche de la tête humérale dans tous les cas. Dans 8 cas, il existait une infiltration graisseuse de l'infra-épineux supérieure ou égale au stade 2 (4 cas sans données et un cas de stade inférieur à 2). La prothèse a été posée par voie deltopectorale dans 10 cas. Une greffe de la glène a été utilisée dans 4 cas et un transfert de grand dorsal-grand rond a été effectué dans 1 cas. Au recul moyen de 2.8 ans, le score de Constant moyen était de 56.3 points avec une amélioration significative de tous les paramètres. L'élévation antérieure moyenne était de 137°. La rotation externe active RE1 moyenne était de 28°. Tous les patients étaient satisfaits de l'intervention. Au dernier recul, aucune infection ni descellement glénoïdien niluxation prothétique n'ont été notés. Seulement deux cas de complications mécaniques(fracture de l'épine et fracture périprothétique humérale) ont été traités orthopédiquement sans retentissement fonctionnel.CONCLUSION La PTEI apporte une amélioration significative chez les patients âgésprésentant une luxation antérieure invétérée invalidante et douloureuse sans atteinteneurologique axillaire associée, avec un taux de complication qui semble inférieur auxprothèses anatomiques dans cette indication
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [34 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01734488
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 4:43:08 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:19 PM
Long-term archiving on: : Monday, September 10, 2018 - 7:34:39 PM

File

BUMED_T_2013_LAMY_AMANDINE.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01734488, version 1

Citation

Amandine Lamy. Prothèses inversées d'épaule pour luxation antérieure invétérée : à propos de 15 cas. Sciences du Vivant [q-bio]. 2013. ⟨hal-01734488⟩

Share

Metrics

Record views

29

Files downloads

347