Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Les substituts osseux allogéniques et xénogéniques : utilisation en chirurgie pré-implantaire

Résumé : L'avènement de l'implantologie a permis d'améliorer la prise en charge des patientsprésentant des secteurs édentés. Cependant, la résorption alvéolaire et les insuffisances osseuses qui en résultent rendent souvent le positionnement des implants difficile voire impossible. Afin de remédier à ce problème, des techniques de comblement et de reconstruction osseuse peuvent être réalisées, en utilisant de l'os autogène ou des substituts osseux.L'os autogène est depuis longtemps considéré comme le « gold standard » dans ce domaine, mais il présente de nombreux inconvénients liés notamment à la lourdeur et à la morbidité du prélèvement, à sa résorption rapide et à sa disponibilité limitée. Ainsi, l'utilisation de substituts osseux allogéniques et xénogéniques peut être une alternative légitime à l'os autogène, d'autant plus qu'ils présentent depuis quelques années des résultats très encourageants, voire même parfoismeilleurs que ceux obtenus avec l'os autogène.Il convient cependant de rester prudent. D'autres études à niveau de preuve élevée doivent être réalisées afin de confirmer ou d'infirmer l'efficacité de ces biomatériaux à court et long terme.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [59 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01739102
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Tuesday, March 20, 2018 - 5:39:38 PM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:50:49 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 11, 2018 - 8:09:42 PM

File

BUPHA_TD_2012_SAAD_OLIVIER.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01739102, version 1

Citation

Olivier Saad. Les substituts osseux allogéniques et xénogéniques : utilisation en chirurgie pré-implantaire. Sciences du Vivant [q-bio]. 2012. ⟨hal-01739102⟩

Share

Metrics

Record views

75

Files downloads

5702