Skip to Main content Skip to Navigation
Book section

Le syndicalisme alsacien et mosellan, de l’Allemagne à la France (1914-1920)

Résumé : On ne peut penser la Première Guerre mondiale en ignorant ce qui fut une conséquence fondamentale de celle-ci : l'essor considérable du syndicalisme dans le monde, son rôle accru dans les rapports sociaux ou les décisions des états. Vient, dès la deuxième moitié de la guerre, le temps où le syndicalisme est une puissance incontournable, reflet aussi de la force symbolique de la classe ouvrière. Le syndicalisme sort grandi de la guerre. En ce sens il est un marqueur décisif de l'évolution des sociétés en guerre, mais aussi des perspectives de reconstruction à court et à long terme. Il est porteur d'une modernité dont les traces se retrouvent dans l'organisation internationale du travail, dans les programmes économiques et sociaux qui se développent dans tous les pays du monde (sous des modèles très différents certes) au XXe siècle. La question d'une actualité de cette démarche est au cœur des rapports sociaux et du nouveau développement économique des sociétés mondialisées. Ce livre fait apparaître que le syndicalisme de la Grande Guerre est un formidable laboratoire d'anticipation économique et sociale.
Document type :
Book section
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01763672
Contributor : BETA UL Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, April 11, 2018 - 12:22:50 PM
Last modification on : Wednesday, February 16, 2022 - 11:17:49 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01763672, version 1

Citation

Vincent Biguet, Jean-Pierre Hirsch,, Jean-François Lassagne, Monique Mombert, Francoise Olivier-Utard, et al.. Le syndicalisme alsacien et mosellan, de l’Allemagne à la France (1914-1920). Jean-Louis Robert. Le syndicalisme à l’épreuve de la Grande Guerre, PUR - Presses Universitaires de Rennes, pp.217 - 228, 2016, Pour une histoire du travail, 978-2-7535-5186-2. ⟨hal-01763672⟩

Share

Metrics

Record views

113