Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Les virus, de la biologie à l'informatique

Résumé : Le terme de virus informatique a été utilisé pour la toute première fois par Cohen dans sa thèse en 1984.Ce terme lui avait d'ailleurs été conseillé par son directeur de thèse Leonard Max Adleman. Le choix du terme « virus » n'est donc pas anodin, ni neutre sur le plan scientifique. Il suppose d'emblée une ressemblance entre le monde de l'informatique et celui de la biologie. On peut penser que le choix de ceterme a été indiqué par le fait que la nature d'un virus biologique coïncidait bien à celle d'un virus informatique qui « infecte » des programmes, ce qui correspond à un emprunt à la biologie. En d'autres termes, la biologie fournirait une bonne représentation de ce qui se passe dans le monde informatique.Pour cela nous allons développer ces deux types de virus, biologiques et informatiques, puis discuter de leurs similitudes et leurs différences, afin de conclure ou non à une analogie entre ces derniers.La première partie de cette thèse est consacrée aux généralités sur les virus biologiques. Après un historique et une définition des virus biologiques, nous allons décrire leur structure, puis aborder leur classification. Ensuite nous détaillons le cycle de réplication d'un virus avec ses différentes phases. La maladie virale est également détaillée point par point. Il es important ensuite d'aborder une partie sur l'immunité antivirale, innée et spécifique. Nous détaillons alors les différentes méthodes de diagnostic avant d'en préciser les traitements. Nous terminons cette première partie par la prophylaxie, à la foisl'hygiène et la vaccination, puis par l'épidémiologie de ces infections virales, les réservoirs de virus, leur mode de sortie, de pénétration et de transmission.La deuxième partie de cette thèse est consacrée aux généralités sur les virus informatiques. Cette partie est introduite par un historique ainsi qu'une définition du virus informatique. Nous entamons ensuite la description de la structure de ces virus puis détaillons les différents types de virus. Ces différents virus respectent un cycle de vie avec différentes phases : de création, de reproduction, d'incubation et de maladie. Nous abordons ensuite les différents modes de transmission de ces entités, avant de détailler les méthodes de diagnostic d'un antivirus. Ce diagnostic antivirale aboutit généralement à l'éradication de ces virus. Enfin, après avoir abordé les différents systèmes d'exploitation, nous concluons par les règles de prudence ainsi que les signes d'infection de ces entités informatiques.La troisième partie de cette thèse est consacrée aux similitudes et aux différences entre ces deux entités virales, à la fois sous forme de tableau et détaillé par la suite. Cette dernière partie permettra alors, d'un point de vue philosophique, et suite à l'étude de différentes définitions de similitudes, ressemblances et d'analogie d'en conclure ou non à une analogie entre virus informatiques et virus biologiques.
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/prive/BUPHA_T_2012_FORFERT_AXEL.pdf
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01770708
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Thursday, April 19, 2018 - 10:57:47 AM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:43:35 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01770708, version 1

Citation

Axel Forfert. Les virus, de la biologie à l'informatique. Sciences pharmaceutiques. 2012. ⟨hal-01770708⟩

Share

Metrics

Record views

187