Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Ostéochimionécrose des maxillaires induite par les bisphosphonates : étude rétrospective sur trois ans réalisée à l'Institut de Cancérologie de Lorraine

Résumé : Décrite en 2003 par Marx, l'ostéonécrose des maxillaires représente une cause demorbidité importante chez les patients traités par bisphosphonates. Son incidence estdifficile à déterminer (de 0,8% à 12% selon les auteurs) mais elle pourrait augmenter étantdonné le grand nombre de patients traités par ces molécules et leur effet cumulatif auniveau de l'os. Les mécanismes par lesquels les bisphosphonates induisent desostéonécroses demeurent hypothétiques. La plupart du temps, les casd'ostéochimionécrose surviennent à la suite d'actes de chirurgie dento-alvéolaire, maiscertains cas se développent spontanément. Nous avons jugé intéressant de mener, àl'Institut de Cancérologie de Lorraine Alexis Vautrin, une étude rétrospective sur 3 ansconcernant les cas d'ostéonécrose des maxillaires imputables aux bisphosphonates afin dese rendre compte de l'incidence de cette manifestation et d'essayer d'en déterminer lesétiologies.
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/prive/BUPHA_TD_2014_DEVAUX_EMILIE.pdf
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01770727
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Thursday, April 19, 2018 - 10:58:11 AM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:50:55 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01770727, version 1

Citation

Emilie Devaux. Ostéochimionécrose des maxillaires induite par les bisphosphonates : étude rétrospective sur trois ans réalisée à l'Institut de Cancérologie de Lorraine. Sciences du Vivant [q-bio]. 2014. ⟨hal-01770727⟩

Share

Metrics

Record views

57