Etat des lieux de la prise en charge de la bronchiolite aiguë du nourrisson en médecine ambulatoire. Quinze ans après les dernières recommandations officielles françaises (ANAES, 2000), étude descriptive dans l'arrondissement d'Epinal durant l'hiver 2014 - 2015 - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2015

Current status of medical care for bronchiolitis in infants, in ambulatory medicine Fifteen years after the last French official recommendations (ANAES, 2000) Descriptive study in Epinal district, in the winter 2014 - 2015

Etat des lieux de la prise en charge de la bronchiolite aiguë du nourrisson en médecine ambulatoire. Quinze ans après les dernières recommandations officielles françaises (ANAES, 2000), étude descriptive dans l'arrondissement d'Epinal durant l'hiver 2014 - 2015

Abstract

Introduction : La bronchiolite aiguë du nourrisson (BAN) est une infection respiratoire bassed’origine virale, atteignant près de 500 000 nourrissons par an en France.Matériel et méthode : Il s’agissait d’une enquête descriptive non interventionnelle permettant de relever de manière objective les prescriptions médicamenteuses et non médicamenteuses initiées en ambulatoire lors d’un premier ou deuxième épisode de bronchiolite aiguë chez les nourrissons âgés de 0 à 24 mois inclus. Le recueil de données a été réalisé aux urgences d’Epinal au cours de l’hiver 2014 - 2015.Résultats : Les prises en charge de 23 nourrissons ont été étudiées. Aucun examencomplémentaire n’a été prescrit. Les parents de 18 nourrissons ont bénéficié de conseils tels que la DRP (73,9%), le couchage proclive à 30° (39,1%), le fractionnement des repas(30,4%) ; les autres mesures (hydratation, éviction du tabagisme passif) sont moins évoquées. La kinésithérapie respiratoire a été prescrite dans un cas sur trois environ, principalement par les médecins généralistes. Dix-neuf patients ont reçu au moins un médicament, les plus prescrits étaient les antipyrétiques (43.5%), les corticoïdes (43,5%) et les bronchodilatateurs (47,8%) ; une seule prescription de bronchodilatateur était justifiée du fait d’un antécédent familial d’atopie chez un nourrisson présentant un deuxième épisode de BAN. Conclusion : Dans cette population, peu de mesures générales sont expliquées aux parents et les médicaments sont sur-prescrits par rapport aux directives des dernières recommandations françaises.
No file

Dates and versions

hal-01770839 , version 1 (19-04-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01770839 , version 1

Intranet access

Cite

Marine Ochsenbein. Etat des lieux de la prise en charge de la bronchiolite aiguë du nourrisson en médecine ambulatoire. Quinze ans après les dernières recommandations officielles françaises (ANAES, 2000), étude descriptive dans l'arrondissement d'Epinal durant l'hiver 2014 - 2015. Sciences du Vivant [q-bio]. 2015. ⟨hal-01770839⟩
75 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More