Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Intérêt de la séquence de diffusion avec calcul d'ADC pour différencier les tumeurs bénignes et malignes des tissus mous

Résumé : Objectif : Le but de notre étude est de déterminer le rôle de la séquence de diffusion et son analyse quantitative pour la caractérisation des tumeurs des tissus mous non lipomateuses de divers sous-types histologiques chez l'adulte.Matériel et méthodes : Etude prospective approuvé par le comité institutionnel, avec obtention d'un consentement éclairé. Cent patients consultant pour l'exploration d'une tumeur des tissus mous, avec confirmation histologique secondaire de la lésion, ont bénéficié d'une IRM comprenant une séquence de diffusion, une séquence pondérée T2 FSE, et une séquence pondérée T1 après injection de gadolinium. L'intensité du signal sur les séquences T2 avec saturation de la graisse a permis de classer les lésions en deux groupes : hyper intense et iso ou hypo intense par rapport au muscle. Des courbes ROC ont été réalisées, la sensibilité et la spécificité ont été calculées.Résultats : Il y avait une différence significative pour les valeurs d'ADC des lésions bénignes (n = 70) et des lésions malignes (n = 30) (p #lt# 0000,1 ; valeur moyenne de l'ADC 1,58 +/-0,59 mm2/s pour les lésions bénignes et 1.14 + / - 0.33 mm2 / s pour les lésions malignes). Les deux séquences de diffusion, b600 et multi-b, présentaient des résultats similaires. Le seuil de 1,39 mm2/s donnait respectivement une sensibilité, une spécificité, une VPP et une VPN de 84 %, 61 %, 47 % et 87 % . Il y avait uneaugmentation de la spécificité (78 %) quand seules les tumeurs hyperintenses en T2 étaient prises en compte. Il n'y avait pas de changement statistiquement significatif dans les valeurs de l'ADC entre les tumeurs bénignes en iso et hypointenses en T2 (valeur moyenne de l'ADC 1,04 +/- 0,51 mm2/s) et les tumeurs malignes.Conclusion : L'étude quantitative de la diffusion peut être utilisé pour la différenciation bénin malin des lésions des tissus mous non lipomateuses, hyperintenses en T2, avec une assez bonne sensibilité et spécificité. L'utilisation de cette technique pour l'évaluation des lésions hypo-intenses en T2 est déconseillée
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/prive/BUMED_T_2014_GAY_FREDERIQUE.pdf
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01770909
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Thursday, April 19, 2018 - 11:01:51 AM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:37:37 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01770909, version 1

Citation

Frédérique Gay. Intérêt de la séquence de diffusion avec calcul d'ADC pour différencier les tumeurs bénignes et malignes des tissus mous. Sciences du Vivant [q-bio]. 2014. ⟨hal-01770909⟩

Share

Metrics

Record views

23