Soigner un soignant. La prise en charge infirmière d’un confrère - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2015

Soigner un soignant. La prise en charge infirmière d’un confrère

Abstract

In their practice, nurses have to look after all kinds of patients. In spite of this diversity, health professionals mustn’t discriminate between them. However, during my work placements, I was often confronted with patients working in the medical or paramedical sector and I noted that the latter weren’t treated in the same way as other sick people. That’s why I’m trying to find out why a patient’s occupation, and especially from the nursing profession, could influence the relationship between him and the nurse looking after him. My hypothesis is that nurses are anxious and hang back at the idea of treating this kinds of patient. To confirm this, I conducted a qualitative study based on an exploratory method. It led me to interview 9 nurses working in 2 different hospitals and who had already looked after colleagues. One of this study’s main findings is that the majority of respondents are anxious about treating this sorts of patient. So we can see a change in nurses’ behaviour : they keep distance between themselves and sick people. However, this doesn’t in any way mean that they avoid contact with these patients, contrary to my earlier belief. According to these results, my hypothesis isn’t confirmed. The interest of my study isto show to the professionals suffering from stress when they have to treat acolleague that their reaction is, if not normal, at least not exceptional. Continuing this study further into the causes of this anxiety could be considered. It could allow nurses who feel concerned to think about their practical experience and perhaps to have an effect on their changement in behaviour with these patients. It would also beinteresting to consider the situation in which a family member of the patient is anurse : what role should this person play in health care ?
Dans leur travail, les infirmiers sont amenés à prendre en charge des patients très divers. Malgré cela, les soignants ont l’obligation légale de ne pas faire de discrimination entre eux. Cependant, lors de stages, j’ai souvent eu affaire à des patients travaillant dans le milieu médical ou paramédical et j’ai remarqué que ces derniers n’étaient pas traités comme les autres malades. Je cherche donc à découvrir en quoi le métier du patient, et plus particulièrement sa profession infirmière, pourrait influencer la relation s’installant entre lui et l’infirmier s’occupant de lui. Mon hypothèse est, qu’à l’idée de prendre en charge un tel patient, les soignants sont anxieux et adoptent une posture de recul. Pour vérifier cela, j’ai réalisé une étude qualitative basée sur une méthode exploratoire. Cela m’a amené à m’entretenir avec 9 infirmiers de deux structures différentes et ayant déjà été confrontés à l’admission de confrères. L’une des conclusions majeures de cette enquête est que la majorité des soignants interrogés sont anxieux de prendre en charge ce type de patients. On note un changement d’attitude de leur part : ils mettent de la distance entre eux et ces malades. Cependant cela ne se traduit en aucun cas par une fuite du contact avec ces patients comme je l’imaginais. À partir de ces résultats, je peux donc infirmer mon hypothèse. L’intérêt de cette étude est de montrer aux professionnels stressés à l’idée de prendre en charge un confrère que leur réaction est, si ce n’est normal, du moins pas exceptionnelle. On pourrait envisager de poursuivre cette étude pour approfondir les causes de cette anxiété. Cela permettrait à chaque soignant se sentant concerné de réfléchir sur leur pratique et d’éventuellement agir sur leur changement de comportement. Il serait intéressant aussi de s’interroger sur le cas où un des membres de la famille du patient est infirmier de profession : quelle place lui accorder lors de la prise en charge du patient ?
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_MINF_2015_TAMIOZZO_SANDRA.pdf (1.06 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01773663 , version 1 (11-10-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01773663 , version 1

Cite

Sandra Tamiozzo. Soigner un soignant. La prise en charge infirmière d’un confrère. Médecine humaine et pathologie. 2015. ⟨hal-01773663⟩

Collections

UNIV-LORRAINE
1111 View
129 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More