Les normes d'hygiène et de prévention du risque infectieux. : Applications aux arcs orthodontiques

Résumé : INTRODUCTION : Les arcs orthodontiques sont fréquemment présentés sous sachet individuel dans le but d'éviter toute contamination croisée. Les instructions sur l'emballage conseillent une stérilisation à l'autoclave si une protection additionnelle est désirée, mais n'indiquent pas si les arcs ont déjà été stérilisés avant leur conditionnement. Cette étude a pour but de déterminer la présence bactérienne sur des arcs sous sachet individuel et d'analyser l'influence de la stérilisation sur les propriétés mécaniques de ces arcs. MATERIEL ET METHODE : L'étude bactérienne analyse deux types d'arcs couramment utilisés en orthodontie : un lot de 10 arcs Stainless Steel®, ORMCO et un lot de 10 arcs Copper Ni-Ti®, ORMCO. Cinq échantillons de chaque lot sont analysés à leur sortie de l'emballage et les cinq autres échantillons de chaque lot sont stérilisés avant d'être analysés. Les bouillons de culture issus de chaque échantillon sont incubés, dilués à des concentrations 10-1, 10-2 et 10-3 et filtrés sur une membrane. Puis, les différentes colonies bactériennes sont comptées, isolées et identifiées (au moyen d'une étude des caractères morphologiques, d'une coloration de Gram, d'un test de recherche de la Catalase et d'une étude des caractères biochimiques). L'étude de microdureté analyse les mêmes types d'arcs : 60 arcs Stainless Steel®, ORMCO et 60 arcs Copper Ni-Ti®, ORMCO. Trente échantillons de chaque type d'arcs sont analysés à leur sortie de l'emballage et les trentes autres échantillons sont stérilisés avant d'être analysés. La dureté des échantillons a été évaluée par l'essai Vickers. RESULTATS : La culture bactériologique révèle un développement de deux types de colonies non pathogènes (microcoques et staphylocoques) sur trois Copper Ni-Ti®. La dureté vickers est statistiquement et significativement différente après stérilisation pour les deux types d'arcs. CONCLUSION : Le développement de bactéries non pathogènes sur trois arcs Copper Ni-Ti® non stérilisés doit être simplement provoqué par un défaut d'étanchéité de l'emballage, suivi d'une contamination par des bactéries environnementales. Aucun développement de bactéries pathogènes n'est identifié : les fabricants doivent procéder à l'emballage dans des salles dites blanches. L'étude de microdureté montre que la stérilisation engendre des variations statistiquement significatives de la dureté de surface. Mais ces variations de dureté sont faibles à l'échelle de la clinique. Cette étude pilote suggère que des investigations bactériologiques supplémentaires devraient être réalisées sur un plus grand nombre d'échantillons issus de lots différents, et que des propriétés mécaniques autres que la dureté de surface devraient être étudiées (flexion, torsion...)
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/public/BUPHA_MORTH_2012_PY_CATHERINE.pdf
Complete list of metadatas

Cited literature [22 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01868954
Contributor : Memoires Ul <>
Submitted on : Thursday, September 6, 2018 - 10:24:53 AM
Last modification on : Thursday, September 6, 2018 - 10:37:42 AM
Long-term archiving on : Friday, December 7, 2018 - 2:22:37 PM

File

BUPHA_MORTH_2012_PY_CATHERINE....
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01868954, version 1

Collections

Citation

Catherine Py. Les normes d'hygiène et de prévention du risque infectieux. : Applications aux arcs orthodontiques. Médecine humaine et pathologie. 2012. ⟨hal-01868954⟩

Share

Metrics

Record views

24

Files downloads

20