, « Il lève ses bras

«. Des-vagues.-»-sur-la-planche-ii,

, « Il lève son bras à gauche. » 2. « Il lève son bras à droite

R. Bibliographiques,

O. Boucart, M. Henaff, M. A. Belin, and C. , Société de Neuropsychologie de langue française, Vision: aspects perceptifs et cognitifs, 1998.

L. F. Flessas and J. Voyazopoulos-r, Neuropsychologie de l'enfant : Troubles développementaux et de l'apprentissage, Paris : Dunod, nouvelle présentation, 2005.

M. M. , Déficits visuo-spatiaux et dyspraxies de l'enfant : du trouble à la rééducation, 1995.

M. M. , Neuropsychologie et troubles des apprentissages : Du symptôme à la rééducation, 2005.

M. Y. , Larousse médical, direction éditoriale Claude Naudin Nicole Grumbach, 1995.

P. J. , Tumeurs cérébrales, du diagnostic au traitement, 2004.

W. P. Neurofibromatoses and D. Editeurs, , 2003.

A. D. Baddeley-a and G. J. Hitch, Working Memory, Recent Advances in learning and motivation, vol.8, pp.47-89, 1974.

. D. Baddeley-a, The episodic buffer: A new component of working memory?, Trends in Cognitive Science, pp.417-423, 2000.

B. J. Rodriguez-d, Intérêt d'une consultation multidisciplinaire de neurofibromatose de l'enfant, Journal français d'ophtalmologie, vol.22, pp.959-962, 1999.

C. Y. , Apports de la recherche dans la compréhension des troubles des apprentissages dans la neurofibromatose de type 1, Archives de pédiatrie, vol.11, pp.548-549, 2004.

D. and K. C. , Gliomes de bas grade ou astrocytomes, Les tumeurs du système nerveux central, 2005.

E. R. , Neurofibromatosis Type 1 (Recklinghausen's Disease), Neurologic and Cognitive Assessment With Sibling Controls, American Journal of Diseases of Children (AJDC), vol.143, pp.833-837, 1989.

E. Orphanet-grand-public and W. Lfcn, Ligue Française Contre les Neurofibromatoses), AFCG (Association Française des Conseillers en Génétique) et ANR (Association Neurofibromatoses et Recklinghausen), Neurofibromatose 1, Maladie de Von Recklinghausen Encyclopédie Orphanet, 2006.

G. V. Palayer and C. , Intérêt d'une rééducation précoce de l'enfant atteint de tumeur cérébrale, Soins de support en oncologie pédiatrique, 2006.

G. , Séquelles neuropsychologiques des enfants traités pour tumeur cérébrale : évaluation et facteurs de risque, Archives de pédiatrie, vol.5, pp.167-173, 1998.

, INSERM, Repérage visuel dans l'espace : des éclaircissements sur les zones du cerveau impliquées, 2005.

L. F. , Intégration scolaire des enfants soignés d'une tumeur cérébrale. Dispositions pratiques, Médecine thérapeutique pédiatrie, vol.7, pp.381-384, 2004.

N. J. , Déficits Neuro-développementaux de l'Hémisphère Droit et Troubles des Communications Non-Verbales, Entretiens de Psychomotricité, pp.3-17, 2007.

P. S. , La neurofibromatose de type 1 (NF1), ou maladie de Von Recklinghausen Encyclopédie Orphanet, 2001.

P. S. Plauchu, H. Vidaud, D. Wolkenstein, and P. , Neurofibromatose de type 1 ou maladie de Recklinghausen, Les cahiers du diagnostic génétique, fiche de synthèse des données scientifiques utiles au Conseil Génétique, Inserm (Institut national de la santé et de la santé médicaleComités d'Interface), 2001.

R. V. , Von Recklinghausen neurofibromatosis, New England Journal of medicine, pp.1617-1626, 1981.

S. G. Billingsley-r, Visual-Spatial Performance Deficits in Children With Neurofibromatosis Type-1

, American Journal of Medical Genetics, vol.120, pp.326-330, 2003.

D. E. Schotten, M. T. Et, and B. P. , Neuro-anatomie du traitement de l'espace, M/S : médecine sciences, vol.22, pp.105-107, 2006.

T. C. Hartmann-o, enfant guéri d'une tumeur cérébrale : séquelles et problèmes scolaires, Journal pédiatrique, vol.12, pp.100-106, 1999.

T. M. , Neuropathologie des tumeurs cérébrales gliales, Forum Médical Suisse, pp.29-30, 2002.

W. P. Pinson-s, Neurofibromatose 1 : recommandations de prise en charge Archives pédiatriques, Editions scientifiques et médicales, vol.9, pp.49-60, 2002.

W. P. Zeller and J. , , 2001.

W. P. , , vol.17, pp.1158-1167, 2001.

Z. Garnot, Mobilité du regard et troubles de la lecture, Pour la science, vol.319, pp.74-80, 2004.

Z. V. Bouffet-e, Le devenir scolaire des enfants traités pour une tumeur cérébrale. Etude monocentrique de 27 enfants, Archives pédiatriques, vol.7, pp.933-941, 2000.

L. Periodique-l'oeil and . Cerveau, Les dossiers de Science & Vie Junior, pp.9-22, 2003.

M. Alozy and C. Beauville-noel-i, Neurofibromatose de type 1 et troubles des apprentissages, pour une recherche de troubles d'apprentissage spécifique, Mémoire d'orthophonie, vol.2, p.114, 1996.

B. L. Ferron and G. , Les difficultés d'apprentissage du langage dans la neurofibromatose de type 1, Mémoire d'orthophonie, vol.1, 2006.

D. C. and L. E. Bouill-k, Evaluation orthophonique de sept patients atteints de tumeurs cérébrales, Effets des traitements radiothérapique et chimiothérapique sur les fonctions cognitives, Mémoire d'orthophonie, vol.154, 2004.

F. A. Rousseau-g, Les traitements visuels et attentionnels dans les troubles d'apprentissage, Mémoire d'orthophonie, vol.41, 2008.

L. V. , Les troubles d'apprentissage dans la neurofibromatose de type 1, Mémoire d'orthophonie, Nantes, vol.179, 1996.

L. , Séquelles de l'irradiation de la fosse postérieure pour tumeur chez l'enfant, Mémoire pour l'obtention du Diplôme Universitaire d'Oncologie Pédiatrique, 1996.

P. S. , Elaboration d'un protocole d'évaluation des fonctions cognitives des adultes atteints de la neurofibromatose de type 1, Mémoire d'orthophonie, vol.3, pp.142-163, 2000.

S. S. , Observation des effets d'un entraînement visuo-moteur et spatial chez les enfants dyslexiques et dysgraphiques, Mémoire d'orthophonie, vol.53, 2008.

, DOCUMENT VIDEO

C. P. , NF1 et risque tumoral: quelle surveillance? Powerpoint exposé lors de la semaine médicale de Lorraine, 2004.

, Les tumeurs rhabdoïdes et teratoïdes atypiques

, Ces tumeurs peuvent siéger à n'importe quel endroit du système nerveux central. Les cellules tumorales se divisent très rapidement et confèrent donc un pronostic péjoratif à cette atteinte qui survient généralement chez l

, Ces atteintes tumorales exceptionnelles ne sont pas diffuses, mais siègent dans le corps ciliaire et sont souvent accompagnées d'une rubéose de l'iris. La tumeur envahit localement l'oeil qui ne peut généralement pas être sauvé

, Les tumeurs siègent dans les hémisphères cérébraux et touchent généralement les jeunes enfants. 3. Les épendymomes

, Elles peuvent être de grade II si elles sont circonscrites ou de grade III dans le cas inverse. L'épendyme, qui permet l'écoulement du liquide céphalo-rachidien (LCR), peut être touché à n'importe quel endroit du système nerveux central. Il est à noter que la partie sous-tentorielle est davantage le siège de cette tumeur chez l'enfant. La chirurgie est recommandée, Ces tumeurs se développent sur le tissu des cavités ventriculaires et constituent 10% des tumeurs cérébrales primitives chez l'enfant

, Comme les gliomes, ils sont classés selon quatre grades : les grades I et II étant les grades « bénins », et les grades III et IV étant les grades « malins » ou encore « anaplasiques, Ces cellules tumorales peuvent disséminer à d'autres cellules voisines. On en compte quatre types : ? les épendymomes myxopapillaires, ? les épendymomes subépendymaires (rares), ? les épendymomes, ? les épendymomes anaplasiques