Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Résultats à long terme des prothèses totales d’épaule anatomiques : effet de la compaction osseuse sur les taux de liserés et de descellements à la glène : à propos d’une série rétrospective de 155 épaules, à 8 ans de recul moyen

Résumé : Introduction : Le descellement glénoïdien est la principale complication à long terme des prothèses anatomique d’épaule, les taux rapportés avoisinant 50% à 10 ans de recul. La qualité de l’os sous-chondral est un facteur important de stabilité de l’implant glénoïdien. Une technique de greffe compactée de la glène avant scellement de l’implant a été proposée. L’objectif de cette étude était de rapporter les résultats cliniques et radiographiques à long recul de prothèses d’épaule anatomiques implantées avec cette technique. Matériels méthodes : 134 patients (155 épaules), opérés entre octobre 2005 et mai 2012 d’une prothèse anatomique pour omarthrose centrée (primitive ou post-instabilité), ont été inclus rétrospectivement dans cette étude monocentrique. Pour chaque patient, l’implant glénoïdien était un implant en polyéthylène à cimenter, à quille, et à fond convexe, scellé après utilisation d’une technique de greffe osseuse compactée. Le type de glène selon Walch était déterminé sur l’imagerie préopératoire (radiographies standard et scanner). Tous les patients ont été évalués cliniquement (score de Constant) et radiographiquement au recul minimal de 60 mois. L’analyse radiographique était réalisée par un observateur indépendant sur des clichés de radiographie standard (face et profil axillaire) précoces (à 2 mois) et au dernier recul. Les liserés et leur évolutivité ont été quantifiés grâce au score RLL (RadioLucent Line), et le caractère descellé ou non de l’implant était précisé. Résultats : L’analyse morphologique préopératoire de la glène faisait état de 27,5% de glène A1, 9,9% de glène A2, 16,9% de glène B1, 42,2% de glène B2 et 3,5% de glène C. Au recul moyen de 93,8 mois le score de Constant moyen était de 73 points, et le SSV moyen de 86 %. Le score RLL moyen sur les clichés postopératoires précoces était de 2,4 points (0-6). 16 épaules (10,3 %) étaient descellées. L’analyse radiographique au dernier recul retrouvait un descellement glénoïdien avec migration de l’implant dans 13 cas (8,4 %). Pour les 155 épaules, le score RLL moyen au dernier recul s’élevait à 5,2 points (0-15), et 16 épaules (10,3 %) avaient un score compris entre 6 et 12. Le taux de descellement glénoïdien à plus 10 ans était de 23 %. Seuls 3 patients ont fait l’objet d’une révision pour descellement glénoïdien, portant le taux de survie à 98,1 % dans cette série. Conclusion : Cette technique de compaction osseuse semble permettre d’améliorer la survie à long terme de l’implant glénoïdien. Le taux de descellement à 10 ans de recul reste élevé, ce qui impose d’autres optimisations (précision de positionnement, sélection des indications).
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [84 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01931816
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Friday, November 23, 2018 - 8:28:56 AM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:35:52 PM

File

BUMED_T_2017_AISENE_BENJAMIN.p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01931816, version 1

Citation

Benjamin Aisene. Résultats à long terme des prothèses totales d’épaule anatomiques : effet de la compaction osseuse sur les taux de liserés et de descellements à la glène : à propos d’une série rétrospective de 155 épaules, à 8 ans de recul moyen. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨hal-01931816⟩

Share

Metrics

Record views

42

Files downloads

825