Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Effets des jardins thérapeutiques sur la conscience de soi des personnes atteintes d’une maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées : (JAZ SELF, Jardins AlZheimer SELF)

Résumé : Introduction : Les syndromes démentiels sont un enjeu de santé publique majeur. En l’absence de traitement curatif, les approches éco-psychosociales dont les jardins thérapeutiques, rencontrent un intérêt croissant. L’objectif de cette étude était d’examiner l’effet, chez des patients atteints de maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées (MAMA), de l’utilisation de jardins thérapeutiques sur les différents aspects de la conscience de soi (CdS). Méthodes : Nous avons réalisé une étude cas-témoins (exposés/non exposés). La répartition des deux groupes s’est faite en fonction des conditions météorologiques. Ces groupes étaient comparables sur l’âge, le sexe, la durée et l’ancienneté de la maladie, l’efficience cognitive globale. Les patients ont été évalués par un questionnaire de conscience de soi (QCS) avant et après l’exposition au jardin pour le groupe expérimental et à une vingtaine de jours d’intervalle pour le groupe des patients non exposés au jardin. Ce questionnaire permet de mesurer différents aspects de la CdS : l’anosognosie, l’état affectif, les jugements moraux, la mémoire prospective, la représentation du corps, l’identité, l’introspection. Résultats : La CdS des patients du groupe expérimental, exposé au jardin thérapeutique, a été améliorée de façon significative (p=0.0152). En revanche, la CdS du groupe non exposé a été altérée de façon significative (p=0.0257). Concernant chaque aspect, seule la représentation du corps a été améliorée significativement. Les autres aspects du groupe expérimental n’ont pas été modifiés. Pour les patients du groupe non exposé, seule l’anosognosie s’est altérée de façon significative, les autres aspects n’ayant pas été modifiés. Discussion : Dans notre étude, les jardins thérapeutiques ont donc permis une amélioration significative de la CdS des patients atteints de MAMA. Cet effet apparaît hétérogène et rémanent. Ces résultats devraient encourager les EHPAD à tout mettre en oeuvre pour que leurs résidents, souffrant d’une MAMA, puissent bénéficier d’un jardin thérapeutique aménagé selon des critères de conception validés (evidenced based design).
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [189 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01932380
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Friday, November 23, 2018 - 8:55:07 AM
Last modification on : Saturday, October 24, 2020 - 3:40:39 AM

File

BUMED_T_2017_GUEIB_CLAIRE.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01932380, version 1

Citation

Claire Gueib. Effets des jardins thérapeutiques sur la conscience de soi des personnes atteintes d’une maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées : (JAZ SELF, Jardins AlZheimer SELF). Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨hal-01932380⟩

Share

Metrics

Record views

226

Files downloads

610