Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Troubles du sommeil des patients atteints de pathologies neurocognitives : intérêt de l’exposition à un jardin thérapeutique en unité cognitivo-comportementale

Résumé : Introduction : Les troubles du sommeil sont fréquents lors de l’évolution des pathologies neurocognitives, avec des répercussions sur la qualité de vie et l’état de santé du patient et de son aidant. L’utilisation de psychotropes sédatifs est souvent inefficace et entraîne des effets indésirables. Une prise en charge non médicamenteuse apparaît pertinente, et les jardins thérapeutiques se prêtent particulièrement à ce type d’approche écopsychosociale. Objectif : Evaluer l’effet de l’exposition à un jardin thérapeutique sur l’amélioration de la qualité du sommeil au cours du séjour de patients atteints de MAMA en Unité Cognitivo-Comportementale (UCC). Matériel et méthode : Il s’agit d’une étude observationnelle analytique, comparant 2 groupes de 30 patients : un groupe exposé au jardin ayant été hospitalisé en UCC en été, et un groupe témoin non exposé au jardin hospitalisé en UCC en hiver. L’hypnogramme et l’activité au jardin de chaque patient ont été étudiés. Résultats : Les patients des deux groupes sont comparables pour leurs caractéristiques socio démographiques, les diagnostics, le degré de sévérité de la maladie apprécié par le MMS (Mini Mental State) pour la cognition, et le NPI (Neuropsychiatric Inventory) pour les troubles psychocomportementaux. Les patients exposés au jardin passent plus d’heures levés, et moins d’heures couchés la journée, par rapport au groupe témoin. Ils dorment significativement plus la nuit et sont significativement moins agités. Pour les patients exposés, le gain de sommeil nocturne et la diminution du temps de levé et de déambulation la nuit entre le début et la fin de l’hospitalisation sont significatifs. Conclusion : Les patients exposés au jardin thérapeutique « art, mémoire et vie » retrouvent un rythme nycthéméral significativement plus « physiologique », avec plus d’activité la journée, une augmentation de la durée de sommeil nocturne, et une diminution du temps passé levé la nuit. Notre étude objective ainsi l'impact bénéfique de l’exposition à un tel jardin thérapeutique sur le sommeil, pour une population telle que celle accueillie en UCC.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [104 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01932383
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Friday, November 23, 2018 - 8:55:19 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:36 PM

File

BUMED_T_2017_FRIANG_MUNIER_CEL...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01932383, version 1

Citation

Célia Friang-Munier. Troubles du sommeil des patients atteints de pathologies neurocognitives : intérêt de l’exposition à un jardin thérapeutique en unité cognitivo-comportementale. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨hal-01932383⟩

Share

Metrics

Record views

180

Files downloads

205