Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Evaluation du contrôle local des oligo-métastases osseuses traitées par cyberknife entre 2007 et 2015 à L’Institut de Cancérologie de Lorraine

Résumé : Objectif de l’étude. Décrire les résultats de la radiothérapie stéréotaxique (RS) seule ou en association avec une radiothérapie conformationnelle de fractionnement standard (RCFS) dans le traitement des oligo-métastases osseuses. Matériel et Méthode. Cette étude de cohorte rétrospective a inclus des patients traités par RS entre janvier 2007 et décembre 2015 à l’Institut de Cancérologie de Lorraine. Etaient inclus les adultes avec un score ECOG ≤ 2 présentant une à trois métastases osseuses synchrones ou métachrones, issues d’une tumeur primitive solide histologiquement prouvée et contrôlée. Les épidurites métastatiques de grade > 1B étaient exclues. L’incidence sans récidive locale (ISRL), la survie globale (SG), la survie sans progression (SSP), l’incidence de la progression osseuse (IPO), la survie sans événement osseux (SSEO), la toxicité et la réponse antalgique ont été évaluées. Résultats. Quarante-six patients et 52 métastases osseuses ont été traités. Vingt-trois métastases (44,2%) ont reçu un traitement par RS exclusive et 29 (55,8%) une association de RS et RCFS. Le suivi médian était de 22 mois. Cinq récidives locales (9,6%) ont été observées et l’ISRL était de 95,6% et 92,0% à 1 et 2 ans. La SG à 1 et 2 ans était de 90,8% et 87,4%. La présence de métastases viscérales (HR 3.40 [1.10-10.50]) et un délai entre le diagnostic initial de la maladie et la RS > 30 mois (HR 0.22 [0.06-0.82]) étaient des facteurs pronostiques indépendants pour la survie globale. La SSP à 1 et 2 ans était de 66,8% et 30,9% avec un temps médian de progression de 18 mois. L’IPO à 1 et 2 ans était de 27.7 % et 55.3%. En analyse multivariée, une histologie de groupe défavorable était associée à une IPO plus courte (HR 3,19 [1,32-7,76]). Le SSEO était de 93,3% et 78,5% à 1 et 2 ans. Le taux de réponse global antalgique était de 75% chez les patients évaluables (9/12). Aucune toxicité de grade ≥ 3 ni aucune myélopathie radio-induites n'ont été observées. Deux patients ont développé des fractures vertébrales radio-induites asymptomatiques. Conclusion. La RS seule ou associée à une RCFS est un traitement efficace et bien toléré qui permet l’obtention d’un contrôle local élevé des oligo-métastases osseuses.
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/ulprive/BUMED_T_2018_PY_JEAN_FRANCOIS.pdf
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01947069
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Thursday, December 6, 2018 - 3:21:03 PM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:36:39 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01947069, version 1

Citation

Jean-François Py. Evaluation du contrôle local des oligo-métastases osseuses traitées par cyberknife entre 2007 et 2015 à L’Institut de Cancérologie de Lorraine. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨hal-01947069⟩

Share

Metrics

Record views

75