Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Compétences non techniques au bloc opératoire de chirurgie robotique et leur incidence sur les évènements porteurs de risque : une évaluation multicentrique

Résumé : Introduction : Les compétences non techniques (CNT) sont reconnues indispensables pour la sécurité des pratiques chirurgicales. La chirurgie robotique (CR), par sa configuration complexe, demande une bonne gestion du travail d’équipe et une organisation de l’environnement. Nous avons voulu étudier la relation entre la maîtrise des CNT et la survenue d’évènements porteurs de risques (EPR) en CR. Matériels et Méthodes : Il s’agit d’une étude observationnelle multicentrique (5 centres français). 3 types de procédures robotiques différentes étaient filmées et observées par un expert formateur en CNT. Il établissait un score de CNT en CR (CNTCR) que nous avons établi à partir de scores validés. Chaque item était côté de 1 à 5, avec un score maximal à 35. En fin de procédure les équipes ont également réalisé une auto-évaluation. Le nombre d’EPR était relevé et classé en 2 niveaux par 2 chirurgiens de façon indépendante. La reproductibilité inter-observateur a été évaluée par le coefficient de corrélation intra-classe. Le lien entre les paramètres numériques a été évalué par le coefficient de corrélation de Spearman. Résultats : Parmi les 26 procédures incluses, il y avait 14 prostatectomies (53,8%), 10 néphrectomies (38,5%) et 2 cures de jonction pyélo-urétérale (7,7%). 50,0% des procédures (n=13) étaient réalisées par des chirurgiens avec une grande expérience de CR (plus de 150 procédures). La checklist préopératoire était réalisée de manière complète pour 1 procédure (3,8%), et partiellement dans 61,5% (n=16) des cas. Une médiane de 9 EPR par procédure (7 ;11) était observée. La médiane du score CNTCR était de 18(14 ;21). Le nombre d’EPR total était fortement corrélé au score CNTCR de façon significative (r=-0,92, p<0,001). Le nombre d’EPR2 et le score CNTCR étaient également significativement corrélés (r=-0,88, p <0,001). Aucune corrélation n’a été montrée entre le nombre d’EPR par intervention et l’expérience du chirurgien. 57,7% (n=15) des chirurgiens et 42,3% (n=11) des assistants estimaient qu’il n’y avait aucune amélioration à apporter à leur qualité de compétences non techniques. On ne retrouvait d’autoévaluation négative des chirurgiens sur aucune des procédures dans tous les domaines. Sur 3 procédures (12%), les assistants s’autoévaluaient de manière négative sur l’ergonomie. Conclusion : En CR, la maîtrise technique est un préalable aux succès des procédures. Une maîtrise additionnelle des CNT est indispensable pour réduire l’incidence du nombre d’évènements porteurs de risque et la survenue de dysfonctionnements ou d’erreurs. L’apprentissage des CNT devrait être intégré à la formation de la télémanipulation du robot, afin d’améliorer la performance et la sécurité en CR.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [58 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01947079
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Friday, November 22, 2019 - 8:52:45 AM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:36:59 PM

File

BUMED_T_2017_MANUGUERRA_ANTHON...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01947079, version 1

Citation

Anthony Manuguerra. Compétences non techniques au bloc opératoire de chirurgie robotique et leur incidence sur les évènements porteurs de risque : une évaluation multicentrique. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨hal-01947079⟩

Share

Metrics

Record views

87

Files downloads

248