H. Gruhl, Il est ainsi particulièrement fructueux d'analyser l'écho de ces écrits dans la presse, notamment dans des magazines tels que Stern ou Der Spiegel (voir la contribution d'Annette Lensing s'intéressant aux discours et contre-discours sur le DDT dans l'après-guerre et questionnant leur radicalité à l'aune du concept de catastrophisme), lequel contribua tout particulièrement à l'hystérie qui entoura le débat public sur le « dépérissement forestier » (Waldsterben) (16) et insinua, par une image de couverture en décembre 1987, que l'humanité ne tarderait pas à connaître, mais de sa propre faute, une extinction comparable à celle subie par les dinosaures (17), 1921.

M. Benoit and K. Röggla, qui tend à faire advenir de manière performative l'état d'urgence qu'elle évoque notamment dans son texte en prose de 2010 die ansprechbare (Cécile Chamayou-Kuhn). Parallèlement, une attention toute particulière est accordée à la littérature pour la jeunesse de Gudrun Pausewang (*1928) (Die letzten Kinder von Schewenborn, rapprochée ici de La Fille de Tchernobyl (2016) d'Aurélie Wellenstein (Hildegard Haberl), 1958.

. Cf, . Olivier-hanse, H. Le, H. Weinzierl, and . Gruhl, Eppler entre projections apocalyptiques et tentatives de résoudre une, pp.99-125, 2018.

L. Herbert, Untergang des Abendlandes" recht. Die Kultur des Abendlandes mit Christentum, Kunst und so weiter, die ist im Grunde aufgelöst. Wir leben in einer Spätzeit, Unter den Karawanen der Blinden, p.259, 2005.

B. Cf and . Metzger, Erst stirbt der Wald, dann du ! » Das Waldsterben als westdeutsches Politikum, 1978.

D. Spiegel, 1987 : « Das große Sterben. Saurier und Mensch -Irrwege der Evolution ?

, The Culture of German Environmentalism, Apokalypse und Autorschaft. Günter Grass und die Prophetie im deutschsprachigen literarischen Feld der 1980er-Jahre, pp.395-414, 1998.

, des auteurs de science-fiction comme Carl Amery, 1922.

E. Ernstfall-roman, ;. Herbert, and W. Franke, Endzeit, 1999) (20) , le genre à la mode du Ökothriller (21) -étudié ici par Olivier Hanse -chez Dirk C. Fleck (*1943, 1927.

. Ausgebrannt, , 2007.

, De futures investigations pourraient s'étendre à la pièce radiophonique (entre autres Wolfgang Hildesheimer, Biosphärenklänge, 1977), mais aussi à la bande dessinée et au cinéma (films-catastrophe de Roland Emmerich, 1955.

C. Cf and . Chelebourg, Les écofictions. Mythologies de la fin du monde, Les Impressions nouvelles, 2012.

, Contemporary German Science Fiction's Plea for a New Ecological Awareness, Francfort-sur-le-Main, Pour d'autres références d'auteurs, lire Amy Stapleton, 1993.

. M. Cf, «. Kolodziejczyk, ». Die-natur-schlägt-zurück, and F. Rundschau, , 2008.