Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Impact clinique à 1 an des troubles de conduction induits par le remplacement valvulaire aortique percutané, étude rétrospective au CHU de Nancy

Résumé : INTRODUCTION : Le remplacement valvulaire aortique par voie percutanée (ou TAVI, transcatheter aortic valve implantation) est devenu une vraie alternative à la chirurgie conventionnelle dans le traitement du rétrécissement aortique serré, avec un nombre de procédure en constante augmentation et une tendance à l'élargissement des indications. L'une de ses principales complications est la survenue de troubles de conduction et l'implantation de pacemaker. Leur impact sur la mortalité est discordant selon les études et peu de données sont disponibles sur leur association au risque de ré-hospitalisation pour insuffisance cardiaque. OBJECTIF: Ce travail de thèse a pour objectif d'étudier l'impact du bloc de branche gauche (BBG) etde l'implantation de pacemaker secondaires au TAVI, sur la mortalité et l'hospitalisation pour insuffisance cardiaque à 1 an. METHODE: Une étude rétrospective a été menée sur tous les patients ayant eu un TAVI au CHU de Nancy de 2009 à 2016 (SOS procédures), avec un suivi à 1 an. Un contrôle du pacemaker et clinique étaient effectués à 3 et 12 mois.RESULTATS: La mortalité était de 7.9% à 30 jours et 23.1% à 1 an. Les troubles de conduction n'étaient pas significativement associés à la mortalité à 1 an. Le taux d'hospitalisation pour insuffisance cardiaque était de 10.5% à 1 an. L'implantation d'un pacemaker après TAVI y étaitassociée de façon significative (OR: 3.20, 9S% Cl: 1.68-6.09; p=0.0004), tout comme l'apparition d'un BBG persistant, qui s'avère associé de façon indépendante (OR: 2.S3, 9S% Cl: 1.lS-S.SS; p=0.0212). Parmi les patients avec BBG secondaire au TAVI, les facteurs associés de façon indépendante à la mortalité globale (et d'origine cardio-vasculaire) à 1 an étaient la présence sur l'ECG d'entrée d'une fibrillation atriale (OR: lS.67, IC 9S%: 2.84-86.62; p=0.0016) et l'implantation d'un pacemaker après procédure (OR: S.58, IC 9S%: 1.28-24.30; p=0.0221). CONCLUSION: La survenue d'un trouble de conduction induit par le TAVI semble donc être un facteur de ré-hospitalisation pour insuffisance cardiaque. L'asynchronisme ventriculaire lié au BBG ou à la stimulation ventriculaire droite peut être une des explications. Nous n'avons pas mis en évidence de corrélation avec la mortalité du fait probablement de notre durée de suivi limitée à 1 an.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03297385
Contributor : Thèses d'Exercice Ul <>
Submitted on : Friday, July 23, 2021 - 1:49:26 PM
Last modification on : Saturday, July 24, 2021 - 3:39:52 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297385, version 1

Citation

Mathieu Echivard. Impact clinique à 1 an des troubles de conduction induits par le remplacement valvulaire aortique percutané, étude rétrospective au CHU de Nancy. Sciences pharmaceutiques. 2018. ⟨hal-03297385⟩

Share

Metrics

Record views

4