Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Utilisation de l'oxygénothérapie à haut débit nasal dans le transport intra-hospitalier de patients : étude observationnelle prospective

Résumé : INTRODUCTION : L'Oxygénothérapie à Haut Débit Nasal (OHDN) est de plus en plus utilisée dans les services de réanimation et d'accueil des urgences pour améliorer l'oxygénation des patients présentant une insuffisance respiratoire aigüe. Il est souvent nécessaire de transporter ces malades. L'utilisation de l'OHDN pendant le transport de patients adultes n'a cependant jamais été étudiée. OBJECTIF : L'étude vise à établir la faisabilité du transport de patients sous OHDN. METHODE : Nous avons réalisé une étude observationnelle prospective au CHRU de NANCY, de janvier à décembre 2017. Les patients majeurs nécessitant un transport au sein de l'hôpital et présentant une hypoxémie, définie par un rapport de leur Pression Partielle Artérielle en Oxygène (PaO2) sur la Fraction Inspirée en Oxygène (FiO2) inférieur à 300 mm Hg, étaient inclus. Les critères d'exclusion étaient la présence d'une acidose respiratoire non compensée, et la nécessité d'une ventilation invasive ou non invasive pour réaliser le transport. Les paramètres étudiés étaient la FiO2, la Saturation en Oxygène (SpO2), la Fréquence Respiratoire (FR) des patients pendant le transport, la survenue d'événements indésirables, et la satisfaction des patients et des soignants àl'aide d'une échelle de satisfaction en quatre points. RESULTATS : 27 patients étaient inclus. La FiO2, la SpO2 et la FR médianes au début du transport étaient respectivement de 46%, 95% et 24 cycles par minutes. Pendant le transport, 19 patients augmentaient leur fréquence respiratoire de manière non significative. La SpO2 de 15 patients s'abaissait, nécessitant l'augmentation de la FiO2 chez 8 patients. 4 transports (15%) se compliquaient d'un événement indésirable (EI). Trois EI étaient évitables et sans conséquence pour le patient : 1 fuite du manomètre à O2, et 2 épuisements de la charge de la batterie (en raison d'un oubli de branchement au secteur dans les 20 minutes suivant la coupure électrique, comme préconisé par le fabriquant). Un EI entrainait un désaturation transitoire à 70% de spO2 chez un patient, en raison d'une panne de l'onduleur, et nécessitait de recourir à une autre technique d'oxygénation pendant le transport (Masque à Haute Concentration). 12 patients (44%) versus 7 soignants (26%) étaient tout à fait satisfaits. 3 patients (11%) versus 10 soignants (37%) n'étaient pas vraiment ou pas du tout satisfaits. La faible ergonomie de l'appareil était fréquemment relevée par les soignants. CONCLUSION : L'utilisation de l'OHDN pendant le transport hospitalier de patients hypoxémiques est faisable. Cependant, une amélioration de l'ergonomie et de la performance de la batterie de l'appareil sont souhaitables. Suite à cette étude préliminaire, une étude de plus grande ampleur est en cours de conception, à l'aide d'un respirateur de transport capable de délivrer de l'Oxygène à Haut Débit.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03297436
Contributor : Thèses d'Exercice Ul Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, July 23, 2021 - 1:50:43 PM
Last modification on : Wednesday, November 24, 2021 - 3:39:46 AM

File

BUMED_T_2018_PEGOSCHOFF_SIMON....
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297436, version 1

Citation

Simon Pegoschoff. Utilisation de l'oxygénothérapie à haut débit nasal dans le transport intra-hospitalier de patients : étude observationnelle prospective. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨hal-03297436⟩

Share

Metrics

Record views

6

Files downloads

3