Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Impact du traitement spécifique de l'hypertension artérielle pulmonaire sur la saturation en oxygène

Résumé : L'hypertension artérielle pulmonaire est une affection rare dont la thérapeutique a considérablement progressé au cours des 20 dernières années. Néanmoins, les patients qui ont un score pronostique ESC/ERS à risque intermédiaire ou élevé après les premiers mois de traitement spécifique ont un taux de mortalité d'environ 35% à 3 ans. Les troubles de l'hématose dans l'HTAP ont fait l'objet de très peu d'études comme facteurs pronostiques de survie. L'objectif de notre travail était la description de la population de patients suivis au CHRU de Nancy ayant une hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) qui présentaient une baisse de la saturation en oxygène (Sa02) de 3% ou plus au premier contrôle sous traitement spécifique de l'HTAP par rapport à la valeur de Sa02 au moment du diagnostic. Les données étaient recueillies au cours de 2 cathétérismes cardiaques droits, le lier lors du diagnostic et le 2ème lors de la première réévaluation sous traitement spécifique, entre 4 et 12 mois après la date du diagnostic. La population était divisée en deux groupes : le groupe 1 comprenait 29 patients avec une désaturation :2::3% et le groupe 2 qui comprenait le reste de la population, soit 61 patients. Il n'a pas été observé de différence significative concernant les caractéristiques des 2 groupes à l'exception d'une fréquence cardiaque plus élevée dans le groupe 1 à la réévaluation (77±14 bpm contre 71±10 bpm pour le groupe 2; p = 0,03). Il n'y avait pas de différence significative dans la proportion des patients ayant un score pronostique ESC/ERS bas entre les 2 groupes. Des corrélations significatives étaient mises en évidence entre l'évolution de la Sa02 d'une part et les changements de fréquence cardiaque et de la pression artérielle pulmonaire moyenne, d'autre part (r = - 0,35, p = 0,001 et r = -0,3,p = 0,004). La survie à long terme avait tendance a être plus courte dans le groupe 1. En conclusion, nous n'avons pas identifié de facteur prédictif d'une baisse de la Sa02 de 3% ou plus après l'introduction du traitement spécifique dans l'HTAP. La survie des patients qui désaturaient après l'introduction du traitement spécifique était plus courte mais la différence n'était pas statistiquement significative par rapport au groupe de patients qui nedésaturaient pas.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03297440
Contributor : Thèses d'Exercice Ul Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, July 23, 2021 - 1:50:49 PM
Last modification on : Wednesday, November 24, 2021 - 3:39:46 AM

File

BUMED_T_2018_BRIE_VINCENT.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297440, version 1

Citation

Vincent Brie. Impact du traitement spécifique de l'hypertension artérielle pulmonaire sur la saturation en oxygène. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨hal-03297440⟩

Share

Metrics

Record views

3

Files downloads

1