Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Etude sur la faisabilité d'une intervention pour améliorer le dépistage et la prise en charge de l'hépatite C des usagers de drogue en médecine générale et en pharmacie

Résumé : L'infection par le VHC est un enjeu de santé publique majeur en raison du risque de complications. En France, il y aurait 192 700 patients porteurs d'une infection chronique au VHC, dont 74 102 qui méconnaitraient leur statut virologique en 2014. Grâce au dépistage de tous les dons de sang depuis 1990, le risque de contamination par transfusion sanguine est très rare à l'heure actuelle en France. Mais la prévalence du VHC reste élevée dans certaines populations comme les usagers de drogues, les personnes en milieu carcéral et les migrants venant de pays en forte endémicité. Il est nécessaire de dépister ces populations « cachées ». En 2018 l'AFEF a émis des recommandations pour l'élimination du VHC comprenant le dépistage universel et le traitement universel. Ces recommandations pourront être mise en oeuvre avec le développement de nouvelles méthodes de dépistage comme les TRODs et les stratégies thérapeutiques pangénotypiques. Le ministère de la santé et le directeur général de la santé ont évoqué leur volonté d'élargir le dépistage du VHC avec l'arrivée des TRODs, et de trouver de nouveaux acteurs de dépistage. Ces nouveaux acteurs pourraient être le personnel des associations comme les PASS, le planning familial, les CSAPA et les CeGIDD, mais aussi les pharmaciens. En ce qui concerne les stratégies thérapeutiques, l'AFEF préconise le traitement universel qui pourrait aboutir à une prescription du traitement par tous les médecins. L'enquête réalisée a pour objectif de savoir si les médecins généralistes et les pharmaciens seraient intéressés par l'utilisation de ces TRODs dans le dépistage du VHC chez les usagers de drogues. 40 médecins généralistes et 20 pharmaciens de la région Lorraine ont été soumis à un questionnaire écrit. La majorité des pharmaciens et des médecins ne sont pas intéressés par ce type de dépistage en raison du manque de temps essentiellement. Le dépistage des populations cachées est essentiel afin de pouvoir proposer un traitement à toutes les personnes atteintes du VHC. Il serait intéressant de faire une enquête sur un échantillon plus important voire d'élargir aux associations accueillant les patients qui ne vont pas vers les centres de soins classiques. Ces associations et les médecins qui ont une file active de patient sous TSO importante sont au contact même de la population cible. Pour les pharmaciens, l'utilisation des TRODs peut être intéressante mais il faudrait définir les modalités de réalisation du test en officine et le suivi des patients.
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/prive/BUMED_T_2018_GEFFE_MARJORIE.pdf
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03297505
Contributor : Thèses d'Exercice Ul <>
Submitted on : Friday, July 23, 2021 - 1:52:32 PM
Last modification on : Saturday, July 24, 2021 - 3:39:52 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297505, version 1

Citation

Marjorie Geffe. Etude sur la faisabilité d'une intervention pour améliorer le dépistage et la prise en charge de l'hépatite C des usagers de drogue en médecine générale et en pharmacie. Sciences pharmaceutiques. 2018. ⟨hal-03297505⟩

Share

Metrics

Record views

1