Résistance à l'hormonothérapie et mutations ESR1 dans les cancers du sein - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Résistance à l'hormonothérapie et mutations ESR1 dans les cancers du sein

(1)
1

Abstract

Le cancer du sein est le cancer touchant le plus de femmes dans le monde. Sa prise en charge est depuis plusieurs décennies un enjeux majeur de santé publique. Tous les cancers du sein dits hormonodépendants ou hormonosensibles peuvent répondre à un traitement endocrinien. C'est le cas de 70% d'entre eux. L'hormonothérapie, notamment par anti-oestrogènes ou anti-aromatases, permet de bloquer l'action naturelle des hormones sexuelles sécrétées par le corps humain sur les récepteurs aux oestrogènes exprimés sur les cellules cancéreuses. Si, chez la plupart des patientes, on obtient une amélioration de la survie et de la qualité de vie, chez d'autres, ces traitements s'avèrent inefficaces. Récemment, des altérations du gène ESR1 codant les récepteurs aux oestrogènes ont été identifiées comme phénomène de résistance important à l'hormonothérapie.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUPHA_T_2020_LEONARD_SOPHIE.pdf (2.23 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03298127 , version 1 (23-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03298127 , version 1

Cite

Sophie Léonard. Résistance à l'hormonothérapie et mutations ESR1 dans les cancers du sein. Sciences pharmaceutiques. 2020. ⟨hal-03298127⟩
59 View
254 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More