Etat des lieux des connaissances et perspectives de formation des étudiants en sante sur le thème des violences conjugales en Meurthe et Moselle - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Statement of knowledge and training perspectives of future health professionals in Meurthe et Moselle about domestic violence

Etat des lieux des connaissances et perspectives de formation des étudiants en sante sur le thème des violences conjugales en Meurthe et Moselle

Karina Babichina
  • Function : Author
  • PersonId : 1172155
  • IdRef : 255676123

Abstract

CONTEXTE : Chaque année, en France, 9 à 10 % des femmes déclarent être victimes de violences conjugales. La HAS et le Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes recommandent un dépistage systématique des violences conjugales par tous les professionnels de santé de premiers recours pour améliorer leur prise en charge comme indiqué dans les 4e et 5e plans interministériels de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes. OBJECTIFS : Réaliser un état des lieux de la formation initiale des futurs professionnels de santé de Meurthe et Moselle et des connaissances apportées par celle-ci, estimer leur intérêt pour la problématique des violences conjugales et identifier les besoins en formation. MÉTHODE : Une enquête transversale, descriptive, quantitative, auprès des étudiants des filières ergothérapie, kinésithérapie, maïeutique, médecine, odontologie, pharmacie option officine et soins infirmiers a été réalisée sous la forme d’un questionnaire de 23 items. RÉSULTATS : Il y a eu 367 étudiants répondants, nous permettant d’obtenir un taux de réponse de 39%. Malgré les recommandations officielles, la thématique des violences conjugales n’est pas abordée dans toutes les filières de santé étudiées. Le taux de réponses correctes aux questions générales sur la prise en charge des violences conjugales est faible mais significativement plus important lors de l’existence d’une formation. La confiance des étudiants en leur capacité de prise en charge est statistiquement améliorée lors de l’existence d’une formation en effectifs réduits et répétée dans le cursus. Les étudiants, quelles que soient leurs futures catégories professionnelles, expriment majoritairement une volonté à être formés le plus tôt possible à ce sujet. La connaissance du réseau local, la législation et les pratiques de dépistage et d’information des victimes restent des sujets à approfondir au cours de la formation. CONCLUSION : Le développement de formations sur le dépistage et la prise en charge des femmes victimes de violences est primordial pour tous les professionnels de santé de premier recours afin qu’ils prennent conscience de l’ampleur de ce problème de santé publique et puissent dépister et prendre en charge au mieux ces patientes. L’intégration de telles formations à la formation initiale des professionnels de santé parait aujourd’hui indispensable.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2020_BABICHINA_KARINA.pdf (1.46 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03806034 , version 1 (07-10-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03806034 , version 1

Cite

Karina Babichina. Etat des lieux des connaissances et perspectives de formation des étudiants en sante sur le thème des violences conjugales en Meurthe et Moselle. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨hal-03806034⟩
106 View
309 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More