Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Prise en compte de l'histoire géologique des structures dans la création de modèles numériques 3D compatibles

Résumé : La modélisation des structures géologiques est une étape cruciale de la construction de géomodèles. Elles conditionnent la répartition spatiale des propriétés du sous-sol et la connexion des différents volumes rocheux qui le constituent. Cependant, les données disponibles s'avèrent incomplètes et incertaines. A cela s'ajoute une incertitude sur les phénomènes géologiques ayant conduit à la formation des structures modélisées. De multiples interprétations sont donc généralement possibles. Les méthodes classiques de modélisation des structures reposent principalement sur une approche géométrique, statique et déterministe. En d'autres termes, l'approche consiste à déterminer la meilleure représentation possible des structures en se fondant sur des critères qui portent principalement sur la géométrie actuelle des structures, comme la minimisation de leur courbure, et sur leur compatibilité avec les données dans leur état actuel. L'histoire tectonique des structures n'est prise en compte que de manière indirecte par le modélisateur et la compatibilité cinématique et mécanique du modèle structural reste complexe à évaluer. Cette thèse explore différentes méthodes de modélisations permettant de mieux prendre en compte l'histoire tectonique des structures. Trois approches complémentaires sont développées. La première propose un opérateur cinématique représentant les déplacements associés aux failles. Il tire son originalité du système de coordonnées curvilinéaires utilisé pour décrire l'espace de la faille et de l'intégration progressive des déplacements permettant de contrôler leur évolution. La seconde approche propose un outil de déformation pseudo-mécanique permettant l'édition interactive des modèles structuraux et la simulation approchée de l'histoire tectonique qui leur est associée. Il repose sur un algorithme de déformation original, basé sur des éléments rigides, issu du domaine de l'infographie. Enfin, une troisième approche permet de répercuter l'historique de déformation sur le système de coordonnées utilisé pour la simulation des propriétés du sous-sol. Nous montrons comment ce système peut être construit grâce à la restauration des structures. Cette approche permet de modéliser les propriétés du sous-sol en s'appuyant sur des paléodistances compatibles avec l'ensemble des hypothèses structurales, cinématiques et mécaniques établies lors de la construction de l'histoire tectonique du géomodèle. Ces différentes approches ouvrent des portes prometteuses dans la prise en compte des aspects historiques, cinématiques et mécanique dans la modélisation des structures et des propriétés du sous-sol. Elles s'attachent à accroître la compatibilité des géomodèles et à simplifier la paramétrisation des déformations géologiques afin de faciliter la résolution de problèmes structuraux par des approches inverses
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [219 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/tel-01749585
Contributor : Thèses Ul <>
Submitted on : Thursday, March 29, 2018 - 12:20:27 PM
Last modification on : Thursday, May 28, 2020 - 3:10:09 PM
Document(s) archivé(s) le : Friday, September 14, 2018 - 8:40:59 AM

File

DDOC_T_2013_0057_LAURENT.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01749585, version 1

Citation

Gautier Laurent. Prise en compte de l'histoire géologique des structures dans la création de modèles numériques 3D compatibles. Sciences de la Terre. Université de Lorraine, 2013. Français. ⟨NNT : 2013LORR0057⟩. ⟨tel-01749585⟩

Share

Metrics

Record views

50

Files downloads

32