Identification de la diffusivité phonique du verre par méthode flash de 20°C à 500°C - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1992

Identification of the phonic diffusivity of glass with the flash method in the 300 K to 800 K temperature range

Identification de la diffusivité phonique du verre par méthode flash de 20°C à 500°C

Abstract

Not available
La méthode flash est étendue à la gamme de températures 20°C-600°C. Appliquée aux milieux semi-transparents (M.S.T.), et couplé à une étude théorique du transfert combiné conduction/rayonnement, elle permet d'accéder directement à la mesure de la diffusivité phonique des verres. Pour cela, le rôle des conditions aux limites radiatives (noires ou réfléchissantes), de l'épaisseur de l'échantillon, du degré de semi-transparence du matériau (coefficient d'absorption) a été mis en évidence. Une étude expérimentale portant sur cinq verres à teneur en Fe2O3 différente, a confirmé les prédictions théoriques établies dans le cas du milieu gris. La prise en compte de la dépendance spectrale du coefficient d'absorption, par un modèle multi-bandes (milieu non-gris), reste sans influence sur la mesure de diffusivité phonique dans les cas indiqués. Nous proposons finalement une nouvelle expression de la conductivité phonique des verres flottés en fonction de la température
Fichier principal
Vignette du fichier
INPL_T_1992_ANDRE_S.pdf (8.42 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-01751098 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01751098 , version 1

Cite

Stéphane André. Identification de la diffusivité phonique du verre par méthode flash de 20°C à 500°C. Sciences de l'ingénieur [physics]. Institut National Polytechnique de Lorraine, 1992. Français. ⟨NNT : 1992INPL088N⟩. ⟨tel-01751098⟩
49 View
334 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More