Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Réponse de Brassicacées hyperaccumulatrices à la disponibilité du nickel des sols ultramafiques

Résumé : Les plantes hyperaccumulatrices de métaux ont développé des mécanismes spécifiques de prélèvement de la fraction disponible des métaux du sol, conduisant à leur accumulation dans les parties aériennes. L'utilisation agronomique de ces plantes pourrait être une voie de dépollution des sols contaminés en métaux. Ce travail a pour objectif de contribuer à la compréhension des mécanismes chimiques et biologiques qui conditionnent l'accumulation du Ni par les plantes hyperaccumulatrices, en réponse à la disponibilité du métal dans le sol. Après observation du fonctionnement naturel du système sol ultramafique-plante hyperaccumulatrice, nous avons étudié, en laboratoire, l'altération de trois phases minérales nickélifères modèles communes des sols ultramafiques (chrysotile, smectite, goethite) soumises à l'influence de trois Brassicacées hyperaccumulatrices de Ni natives de sites de serpentine d'Europe (Leptoplax emarginata, Alyssum murale et Thlaspi caerulescens). Les résultats montrent que dans les sols ultramafiques, le Ni phytodisponible provient majoritairement de l'altération des minéraux nickélifères silicatés ferromagnésiens, hérités de la roche mère. Les hyperaccumulateurs ont un comportement différent en fonction de la disponibilité du Ni des sols. Dans les milieux à forte disponibilité du Ni, les hyperaccumulateurs accumulent le Ni proportionnellement à la disponibilité du Ni du milieu. Elles réduisent ainsi significativement la fraction de Ni initialement disponible du milieu, et ne semblent pas favoriser la dissolution des minéraux porteurs de Ni. A l'inverse, dans les milieux à faible disponibilité du Ni, la présence des hyperaccumulateurs accélère la dissolution de phases minérales nickélifères silicatées, en favorisant la solubilisation du métal. Dans ce cas la plante prélève la quasi-totalité du Ni solubilisé. Ces résultats sont essentiels à l'élaboration d'un modèle de culture qui permettra de faciliter l'application du procédé de phytoextraction du Ni à grande échelle
Complete list of metadatas

Cited literature [216 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/tel-01752952
Contributor : Thèses Ul <>
Submitted on : Thursday, March 29, 2018 - 2:02:45 PM
Last modification on : Friday, May 29, 2020 - 3:13:12 AM

File

2007_CHARDOT_V.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01752952, version 1

Citation

Vanessa Chardot. Réponse de Brassicacées hyperaccumulatrices à la disponibilité du nickel des sols ultramafiques. Sciences agricoles. Institut National Polytechnique de Lorraine, 2007. Français. ⟨NNT : 2007INPL045N⟩. ⟨tel-01752952⟩

Share

Metrics

Record views

64

Files downloads

42