Homologation du méthane par chimisorption sur surfaces métalliques et hydrogénation ultérieure - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1994

Homologation of methane by chemisorption on metallic surfaces and further hydrogenation

Homologation du méthane par chimisorption sur surfaces métalliques et hydrogénation ultérieure

Stéphane Molina
  • Function : Author
  • PersonId : 761332
  • IdRef : 178165565

Abstract

Not available
La chimisorption dissociative du méthane a été étudiée entre la température ambiante et 275c sur des catalyseurs de rhodium et de nickel supportes. L'hydrogénation ulterieure de la couche adsorbée libère des alcanes pouvant compter jusqu'à 9 atomes de carbone. Ces résultats permettent d'étendre au rhodium et au nickel la méthode cyclique d'oligomérisation du méthane précédemment développée pour le platine et le ruthénium et consistant en expositions successives au méthane et à l'hydrogène. Lorsque cette procédure en deux étapes est ditherme, il apparait pour les deux métaux une sélectivité remarquable en faveur du cyclohexane. Des expériences de déplacement des espèces adsorbées par le monoxyde de carbone montrent que, dans l'un et l'autre cas, le précurseur du cyclohexane est le benzène adsorbé. L'adjonction de cuivre au nickel permet de ralentir l'hydrogénolyse dans la seconde étape et l'utilisation de catalyseurs bimétalliques ouvre de nouvelles perspectives à la procédure cyclique d'homologation du méthane, plus particulièrement si l'on vise la production d'hydrocarbures de rang supérieur aux butanes
No file

Dates and versions

tel-01754206 , version 1 (30-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01754206 , version 1

Intranet access

Cite

Stéphane Molina. Homologation du méthane par chimisorption sur surfaces métalliques et hydrogénation ultérieure. Autre. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 1994. Français. ⟨NNT : 1994NAN10428⟩. ⟨tel-01754206⟩
22 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More