Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

L'alliance MEDEF-CFDT dans la négociation UNEDIC de 2000 : L'affirmation au droit à l'emploi contre le droit au salaire pour les chômeurs

Résumé : Cette thèse propose un cadre d'analyse de la construction de l'indemnisation du chômage en France, sur la base d'une analyse de la négociation UNEDIC de 2000 et du discours syndical et patronal produit à son endroit. La redéfinition du droit au salaire indirect des chômeurs ne doit pas être lue comme un accord conjoncturel. Elle est le résultat d'une alliance qui repose sur des conditions structurelles, à l'articulation des deux ensembles de déterminants. Le premier concerne les formes institutionnelles des relations interprofessionnelles qui induisent l'existence d'un partenaire privilégié du patronat comme élément structurel des relations professionnelles. Historiquement FO a joué ce rôle mais a, depuis les années 90, cédé sa place à la CFDT. Cette thèse explique ce renversement d'alliance sur la base d'un deuxième ensemble de déterminants articulant de deux niveaux de compromis ou de consensus : sur le contenu des accords et sur le champ légitime des négociations.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/tel-01776261
Contributor : Administrateur Du Ccsd <>
Submitted on : Tuesday, April 24, 2018 - 3:55:52 PM
Last modification on : Thursday, April 26, 2018 - 1:28:32 AM

File

2004NAN21017.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01776261, version 1

Collections

Citation

Jean-Pascal Higelé. L'alliance MEDEF-CFDT dans la négociation UNEDIC de 2000 : L'affirmation au droit à l'emploi contre le droit au salaire pour les chômeurs. Sociologie. Université Nancy 2, 2004. Français. ⟨NNT : 2004NAN21017⟩. ⟨tel-01776261⟩

Share

Metrics

Record views

42

Files downloads

40