Problèmes méthodologiques liés à la comparaison internationale des niveaux de vie dans une perspective historique : application à l'Europe de 1820 - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2002

Methodological problems in international comparisons of five levels : the Europe in 1820

Problèmes méthodologiques liés à la comparaison internationale des niveaux de vie dans une perspective historique : application à l'Europe de 1820

Abstract

The objective of this thesis is to indentify the methodological problems in international comparisons of life levels in historical perspective and particularly in Europe in 1820. European societies have undergonedeep changes at the beginning of the XIX's implying various consequences on life levels. This thesis is organized in two parts. The first part compares methodologies of specialists like P. Bairoch and A . Maddison. The second part presents and studies P. Bairoch's physical indicators methodology applied in the Europe at the beginning of the XIX's. Two types of result come out of the first part. Fisrt, we show the importance of the aggregation of the output sets on the basis of Purchasing Power Parities (PPA) to convert the sectoral output value to a common currency. Second, new personal methodologies are satisfactory. Moreover, L. Prado's methodology is particularly effective. The second part emphasises physical indicators like efficient in the determination of life level in 1820. We use wheat , agricultural productivity, consumption of coal, iron and cotton, per capita and a set of demographic data. This macroeconomic is completed by a microeconomic study using prices, nominal and real wages. Finaly, the Huma Development Index (version III) shows that United Kingdom's life level was superior of 30% on the French in 1820.
L'objectif de cette thèse consiste à identifier les problèmes méthodologiques liés à la comparaison internationale des niveaux de vie dans une perspective historique et ce, dans le cadre de l'Europe de 1820. La thèse est organisée en deux parties - la première partie met en perspective les méthodologies adoptées par les spécialistes de série longues tels P. Bairoch et A. Maddison. La seconde s'intéresse à approfondir la réflexion de P. Bairoch par la recherche d'indicateurs physiques de niveau de vie et d'écarts relatifs dans le cadre de l'Europe de 1820. La première partie permet de mettre en évidence deux types de résultat. Le premier montre l'importance du mode d'agrégation des données par les parités de pouvoir d'achat. La seconde démontre la cohérence des nouvelles méthodologies d'estimation de niveau de vie telles que celles élaborées personnellement et la méthode par itération de L. Prados de la Escosura. La seconde partie met en évidence l'existence d'indicateurs indirects de nature physique, complémentaire des agrégats " classiques " de compatibilité nationale, tels que le rendement de blé, la productivité du travail agricole, la consommation de fer par habitant ainsi qu'un ensemble de variables démographiques. Cette analyse macroéconomique se complète alors par une réflexion fondée sur les inégalités de revenus puis sur les pouvoirs d'achat de grand intérêt. En appliquant l'indicateur de développement humain (version III), nous avons finalement établi que la Grande-Bretagne avait en 1820 un niveau de vie supérieur de 30 % environ à celui de la France.
No file

Dates and versions

tel-01776927 , version 1 (24-04-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01776927 , version 1

Intranet access

Cite

Catherine Macadré. Problèmes méthodologiques liés à la comparaison internationale des niveaux de vie dans une perspective historique : application à l'Europe de 1820. Economies et finances. Université Nancy 2, 2002. Français. ⟨NNT : 2002NAN20004⟩. ⟨tel-01776927⟩
15 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More