. Chômage, Rencontré lors de son 1er sevrage ; Tout juste abstinent

B. Mme, 39 ans, divorcée, concubinage, sans enfant

P. Mme, 41 ans, mariée, quatre enfants

G. Mme, 54 ans, mariée, sans enfant ; Retraitée de la fonction publique ; Rencontrée lors de son suivi ambulatoire ; Consomme périodiquement

O. Mme, 42 ans, célibataire sans enfant ; Chômage ; Rencontrée lors de son suivi ambulatoire ; Consomme périodiquement

V. Mme, 41 ans, divorcée, célibataire, sans enfant ; Invalidité ; Rencontrée dans un groupe néphaliste ; Consomme périodiquement

. Cependant, ces indicateurs ne nous donnent pas d'informations quant à la nature de l'angoisse (« représentation de fantasme ») En conséquence, nous explorerons les modes d'expression de l'angoisse pour les trois organisations de la personnalité, 1986.

@. Certains and . Schafer, peuvent être révélateurs de l'angoisse de castration (membres amputés, pinces, cicatrices?), auxquels s'ajoute les thématiques « phalliques agressives » (massues, coqs se battant?), 1958.

@. Aussi, la castration pourrait transparaître de manière plus subtile à travers la dynamique des réponses de la/des planches, en fonction de la thématique des réponses

. Enfin, dans la structure psychotique, il convient de distinguer l'angoisse de destruction et l'angoisse de morcellement

. Du-côté-de-l-'angoisse-de-morcellement, il est important (toujours selon Chabert, 1987) de distinguer l'authentique angoisse de la lutte contre le morcellement, qui agit également dans le registre limite. Cette lutte s'exprime au Rorschach par le déni de tout vide, l'insistance sur le caractère compact des planches (planche X mais aussi planche VIII

. Dans-la-structure-psychotique, les processus primaires sont dominants, en conséquence, le refoulement est mis en échec et est suppléé

@. Le-déni-hypomaniaque-vise-À, Il se traduit par une attitude euphorique, une logorrhée? (absence de temps de latence, de silence?) ; le sujet va projeter

T. Au, analyse des Procédés d'Elaboration du Discours (PED), selon la méthode de Shentoub, permettra de dégager les opérations défensives sous jacentes (cf. Annexe n°I-8, p.13, 1990.

. Cependant, les sujets alcooliques intermittents présenteront une mentalisation (expression pulsionnelle HB2.2.1 ; symbolisations sexuelles et agressives H2.2.2 ; liaison entre affect et représentation HB2.2.3) d'une qualité supérieure

. Selon-de-tychey, la symbolisation est l'opération fondamentale qui qualifie la mentalisation Elle comporte deux facettes : ? La qualité de la symbolisation des pulsions sexuelles et agressives (HB2.2.2). Il s'agit de la transformation, 2000.

S. Rausch-de-traubenberg, l'expression pulsionnelle se définit comme « la projection des pulsions tant libidinales qu'agressives, (?) liées ou non, qu'elles soient sous l'emprise des processus primaires ou qu'elles soient modulées par la secondarisation, 1990.

. Dans-le-cas-d, une expression pulsionnelle franche, trois cas sont à distinguer : ? La motion pulsionnelle est attribuée à un seul individu et s'exprime dans une réponse dynamique comportant un verbe d'action (rire, courir, regarder?)

E. Est, lorsque le contenu comporte un verbe d'action, ou « passive » lorsque l'action agressive est subie

E. Est, lorsque la finalité de l'action est destructrice, et « passive » lorsque la représentation est le résultat d'une action agressive sur un contenu inanimé