C. Achour-chaulet, V. Castellotti, S. Clerc, C. Perregaux, E. Razafimandimbimanana et al., Le dessin réflexif: Elément pour une herméneutique du sujet plurilingue, Sous la direction de M. Molinié, 2009.

. Francophonies, Université de Cergy-Pontoise. 94270 Le Kremlin Bicêtre: Belles Lettres Diffusion Distribution

A. Adawu and M. Martin-beltrán, Points of transition: Understanding the constructed identities of L2 learners/users across time and space, Critical Inquiry in Language Studies, vol.9, issue.4, pp.376-400, 2012.

A. Ag and J. N. Jørgensen, Ideologies, norms, and practices in youth polylanguaging, International Journal of Bilingualism, vol.17, issue.4, pp.525-539, 2013.

L. M. Ahearn, Language and agency. Annual review of anthropology, vol.30, pp.109-137, 2001.

A. Appadurai, Grassroots Globalization and the Research Imagination, Public Culture, vol.12, issue.1, pp.1-19, 2000.

K. Arnaut, Super-diversity: Elements of an emerging perspective, pp.1-16, 2012.

J. J. Arnett, The psychology of globalization, American Psychologist, vol.57, pp.774-783, 2002.

D. Atkinson, Extended, embodied cognition and second language acquisition, Applied Linguistics, vol.31, issue.5, pp.599-622, 2010.

J. Bacon-shone and K. Bolton, Bilingualism and multilingualism in the HKSAR: Language surveys and Hong Kong's changing linguistic profile. Language and society in Hong Kong, pp.25-51, 2008.

B. Bailey, Heteroglossia and boundaries, Bilingualism: A social approach, pp.257-274, 2007.

A. J. Bailey, S. Canagarajah, S. Lan, and D. G. Powers, Scalar politics, language ideologies, and the sociolinguistics of globalization among transnational Korean professionals in Hong Kong, Journal of Sociolinguistics, vol.20, issue.3, pp.312-334, 2016.

M. M. Bakhtin, The dialogic imagination. Four essays, 1981.

&. M. Emerson, ). Holquist, and . Austin,

M. M. Bakhtin, Speech genre & other late essays, 1994.

. V. Trans and . Mcgee,

M. Bamberg, Stories: Big or Small: Why Do We Care?, Journal of Narrative and Life History, vol.16, issue.1, pp.139-147, 2006.

R. Barbour, Introducing qualitative research, 2008.

G. Barkhuizen, A narrative approach to exploring context in language teaching, ELT journal, vol.62, issue.3, pp.231-239, 2007.

G. Barkhuizen, An Extended Positioning Analysis of a Pre-Service Teacher's Better Life Small Story, Applied Linguistics, vol.31, issue.2, pp.282-300, 2009.

G. Barkhuizen, An Extended Positioning Analysis of a Pre-service Teacher's Better Life Small Story, Applied Linguistics, vol.31, issue.1, pp.282-300, 2010.

G. Barkhuizen, Narrative Knowledging in TESOL, TESOL Quarterly, vol.45, issue.3, pp.391-414, 2011.

G. Barkhuizen, A short story approach to analyzing teacher (imagined) identities over time, TESOL Quarterly, vol.50, issue.3, pp.655-683, 2016.

G. Barkhuizen, . P. Benson, and A. Chik, Narrative inquiry in language teaching and language research, 2014.

G. Barkhuizen and V. De-klerk, Imagined identities: Preimmigrants' narratives on language and identity, International Journal of Bilingualism, vol.10, issue.3, pp.277-299, 2006.

D. Barton and C. Lee, Language online: Investigating digital texts and practices, 2013.

R. Bauman, Language, identity, performance. Pragmatics, Quarterly Publication of the International Pragmatics Association (IPrA), vol.10, issue.1, pp.1-5, 2000.

Z. Bauman, Liquid modernity, 2000.

Z. Bauman, Foreword to the 2012 Edition Liquid Modernity revisited, Z. Bauman, Liquid modernity, 2012.

J. Beacco, Languages and language repertoires: Plurilingualism as a way of life in Europe, 2005.

J. Beacco and M. Byram, Guide for the development of language education policies in Europe. In linguistic diversity to plurilingual education, 2003.

J. Beacco and M. Byram, Guide for the development of language education policies in Europe. From linguistic diversity to plurilingual education, Language Policy Division, 2007.

M. F. Belenky, B. M. Clinchy, N. R. Goldberger, and J. M. Tarule, Women's ways of knowing: The development of self, voice, and mind, Basic books, vol.15, 1986.

J. S. Bell, Narrative Inquiry: More than just telling stories, TESOL Quarterly, vol.36, issue.2, pp.207-213, 2002.

J. A. Belz, Second language play as a representation of the multicompetent self in foreign language study, Journal of Language, Identity, and Education, vol.1, issue.1, pp.13-39, 2002.

P. Benson, Language Learning Careers as an Object of Narrative Research in TESOL, TESOL Quarterly, vol.45, issue.3, pp.545-553, 2011.

P. Benson, G. Barkhuizen, P. Bodycott, and J. Brown, Second Language Identity in Narratives of Study Abroad, 2013.

P. Benson, A. Chik, and H. Y. Lim, Becoming autonomous in an Asian context: Autonomy as a sociocultural process, Learner autonomy across cultures, pp.23-40, 2003.

, Learners' stories. Difference and Diversity in Language Learning, 2005.

D. Bertaux, Generation HK: Seeking Identity in China's Shadow. Penguin Specials, 1997.

D. Block, The Social Turn in Second Language Acquisition, 2003.

D. Block, Second language identities. London and New York: Continuum, 2007.

D. Block, Identity in Applied Linguistics: The Need for Conceptual Exploration, Contemporary Applied Linguistics series, vol.1, pp.215-232, 2009.

J. Blommaert, Sociolinguistic scales. Intercultural Pragmatics, vol.4, pp.1-19, 2007.

J. Blommaert, Language, asylum, and the national order, Current Anthropology, vol.50, issue.4, pp.415-441, 2009.

J. Blommaert, The Sociolinguistics of Globalization, 2010.

J. Blommaert and B. Rampton, Language and superdiversity, Diversities, vol.13, issue.2, pp.3-21, 2011.

J. Blommaert and A. Backus, Superdiverse repertoires and the individual, Multilingualism and multimodality, pp.11-32, 2013.

:. Rotterdam and . Sensepublishers,

J. Blommaert and P. Varis, Enoughness, accent and light communities: Essays on contemporary identities. Tilburg Papers in Culture Studies, p.139, 2015.

J. Blommaert, M. Spotti, K. Arnaut, B. Rampton, and M. Spotti, Introduction: Superdiversity and sociolinguistics. Language and superdiversity, pp.1-17, 2016.

R. Blundy, What identity crisis? Hongkongers confront questions of belonging after Legco oath saga. South China Morning Post, 2016.

K. Bolton, The sociolinguistics of Hong Kong and the space for, Hong Kong English. World Englishes, vol.19, issue.3, pp.265-285, 2000.

P. Bourdieu, The economics of linguistic exchanges, Social Science Information, vol.16, issue.6, pp.645-668, 1977.

P. Bourdieu, Ce que parler veut dire : L'économie des échanges linguistiques, 1982.

P. Bourdieu, The logic of practice, 1990.

P. Bourdieu, Language and symbolic power, 1991.

N. Brenner, The urban question and the scale question: Some conceptual clarifications, 2011.

, Locating migration: Rescaling cities and migrants, pp.23-41

J. Bruner, Life as Narrative, Social Research, vol.54, issue.1, pp.11-32, 1987.

J. Bruner, Acts of meaning, 1990.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00692069

J. Bruner, The narrative construction of reality, Critical Inquiry, vol.18, issue.1, pp.1-21, 1991.

J. Bruner, Social research: An international quarterly, vol.71, pp.691-710, 2004.

J. S. Bruner, In search of pedagogy Volume II: The selected works of Jerome S, 2006.

M. Bucholtz, Sociolinguistic nostalgia and the authentication of identity, Journal of sociolinguistics, vol.7, issue.3, pp.398-416, 2003.

M. Bucholtz and K. Hall, Identity and interaction: A sociocultural linguistic approach, Discourse studies, vol.7, pp.585-614, 2005.

B. Busch, The linguistic repertoire revisited. Applied linguistics, vol.33, pp.503-523, 2012.

M. Byram, Foreign language learning for European citizenship, Language Learning Journal, vol.6, issue.1, pp.10-12, 1992.

J. Byrd-clark, Making" Wiggle Room" in French as a Second Language/Français langue seconde: Reconfiguring Identity, Language, and Policy, Canadian Journal of Education, vol.33, issue.2, pp.379-406, 2010.

J. Byrd-clark, Introduction: Journeys of integration between multiple worlds: reconceptualising multilingualism through complex transnational spaces, International Journal of Multilingualism, vol.9, issue.2, pp.132-137, 2012.

G. Calhoun, This Philosopher Has Reimagined Identity and Morality for a Secular Age, Huffington Post, 2016.

D. Cameron, Good to talk, 2000.

S. Canagarajah, Changing Communicative Needs, Revised Assessment objectives : Testing English as International Language, Language Assessment Quaterly, vol.3, issue.3, pp.229-242, 2006.

S. Canagarajah and P. Costa, Introduction: Scales analysis, and its uses and prospects in educational linguistics, Linguistics & Education, vol.34, pp.1-10, 2016.

M. Candelier, Le contexte politique -un ensemble de principes et de finalités, 2003.

. Heyworth, Défis et ouvertures dans l'education aux langues: Les contributions du Centre Européen pour les langues vivantes 2000-2003, pp.19-32

M. Candelier, Approches plurielles, didactique du plurilinguisme: Approches plurielles, didactique du plurilinguisme : le même et l'autre. Les Cahiers de l'Acedle, vol.5, pp.65-90, 2008.

M. Candelier and G. Hermann-brenneke, L'éveil aux langues à l'école primaire. Evlang : bilan d'une innovation européenne, 1993.

C. N. Candlin and S. Sarangi, Trading between reflexivity and relevance: New challenges for Applied Linguistics. Applied Linguistics, vol.24, pp.271-285, 2003.

D. Carr, Time, narrative, and history, 1991.

V. Castellotti and D. Moore, « Représentations sociales des langues et enseignements », Guide pour l'élaboration des politiques linguistiques éducatives en Europe -De la diversité linguistique à l'éducation plurilingue. Etude de référence, 2002.

V. Castellotti and D. Moore, Répertoires pluriels, culture métalinguistique et usages d'appropriation. Les cultures éducatives et linguistiques dans l'enseignement des langues, pp.107-132, 2005.

, The Government of the Hong Kogn Special Administration Region, 2018.

K. Charmaz, Grounded theory: Objectivist and constructivist methods, Handbook of qualitative research, pp.509-535, 2000.

S. Chaxel, C. Fiorelli, and P. Moity-maïzi, Les récits de vie : outils pour la compréhension et catalyseurs pour l'action. Revue ¿ Interrogations ?, N°17. L'approche biographique, vol.25, pp.474-493, 2014.

A. Chik and S. Breidbach, Online Language Learning Histories exchange: Hong Kong and German perspectives, TESOL Quarterly, vol.45, issue.3, pp.553-564, 2011.

A. Chrisafis, Macron's French language crusade bolsters imperialism -Congo novelist. The Guardian, 2018.

D. J. Clandinin, Engaging in Narrative Inquiry, 2013.

D. J. Clandinin and F. M. Connelly, Narrative inquiry: Experience and story in qualitative research, 2000.

D. J. Clandinin and J. Rosiek, Mapping a landscape of narrative inquiry: Borderland spaces and tensions, Handbook of narrative inquiry: Mapping a methodology, pp.35-76, 2007.

M. Clarke and B. Hennig, Motivation as Ethical Self-Formation, Educational Philosophy and Theory, vol.45, issue.1, pp.77-90, 2013.

S. Coffey, Stories of Frenchness: Becoming a Francophile. Language and Intercultural Communication, vol.10, pp.119-136, 2010.

S. Coffey and B. Street, Narrative and identity in the, Language Learning Project". The Modern Language Journal, vol.92, issue.3, pp.452-464, 2008.

J. Connell and C. Gibson, Sound tracks: Popular music, identity and place, 2003.

F. M. Connelly and D. J. Clandinin, Stories of experience and narrative inquiry, Educational researcher, vol.19, issue.5, pp.2-14, 1990.

F. M. Connelly and D. J. Clandinin, Narrative inquiry, Handbook of complementary methods in education research, pp.477-487, 2006.

J. Conteh, Translanguaging. ELT Journal, vol.72, issue.4, pp.445-447, 2018.

M. Cortazzi, Narrative analysis. Language teaching, vol.27, pp.157-170, 1994.

D. Coste, D. Moore, and G. Zarate, Compétence plurilingue et pluriculturelle, 1997.

D. Coste and D. L. Simon, The plurilingual social actor. Language, citizenship and education, International Journal of Multilingualism, vol.6, issue.2, pp.168-185, 2009.

, Common European framework of reference for languages: Learning, teaching, assessment, 2001.

, Common European Framework of Reference for Languages: Learning, Teaching, Assessment (CEFR), 2018.

A. Creese and A. Blackledge, Translanguaging and identity in educational settings, Annual Review of Applied Linguistics, vol.35, pp.20-35, 2015.

J. W. Creswell, Qualitative inquiry and research design: Choosing among five approaches, 2013.

M. Danilo, La sociologie aux temps de l'individu. Revue ¿ Interrogations ?, N°5, L'individualité objet problématique des sciences humaines et sociales, décembre 2017, 2007.

A. Dapiran, City of Protest. Penguin Specials. UK: Penguin Group, 2017.

R. Darvin and B. Norton, Identity and a model of investment in applied linguistics, Annual review of applied linguistics, vol.35, pp.36-56, 2015.

B. Davies and R. Harré, Positioning theory: Moral contexts of intentional action, pp.32-52, 1999.

P. I. De-costa, Making Ethical Decisions in an Ethnographic Study, TESOL Quarterly, vol.48, issue.2, pp.413-422, 2014.

A. De-fina, Group identity, narrative and self-representations, Discourse and identity, pp.351-375, 2006.

A. De-fina and A. Georgakopoulou, Analyzing Narrative: Discourse and Sociolinguistic Perspectives, 2012.

C. Delory-momberger, Les Histoires de vie. De l'invention de soi au projet de formation, 2004.

C. Delory-momberger, Histoire de vie et recherche biographique en éducation, 2005.

N. K. Denzin, Interpretive biography, 1989.

J. Dewey, Experience and nature, 1958.

J. Dewey, The later works, 1925-1953, Art as experience, vol.10, 1981.

Z. Dörnyei and R. Clément, Motivational characteristics of learning different target languages: Results of a nationwide survey. Motivation and second language acquisition, vol.23, pp.399-432, 2001.

S. Dreyer, Apprentissage du francais et motivation existentielle, Le cas des universités à Taiwan. Lidil, p.17, 2009.

P. Duff, Case Study Research in Applied Linguistics, 2010.

P. A. Duff, Transnationalism, multilingualism, and identity, Annual Review of Applied Linguistics, vol.35, pp.57-80, 2015.

M. Early and B. Norton, Language learner stories and imagined identities, Narrative Inquiry, vol.22, issue.1, pp.194-201, 2012.

K. Etherington, Ethical research in reflexive relationships. Qualitative inquiry, vol.13, pp.599-616, 2007.

K. Etherington and N. Bridges, Narrative case study research: On endings and six session reviews, Counselling and Psychotherapy Research, vol.11, issue.1, pp.11-22, 2011.

T. H. Eriksen, Small places, large issues. An introduction to social and cultural anthropology, 1995.

T. H. Eriksen, Overheating and the Coming Age of the Anthropocene, 2016.

N. Flores, M. Spotti, and O. García, Conclusion: Moving the Study of Language and Society, The Oxford Handbook of Language and Society, pp.545-551, 2017.

J. Flowerdew and L. Miller, Social structure and individual agency in second language learning: Evidence from three life histories, Critical Inquiry in Language Studies, vol.5, issue.4, pp.201-224, 2008.

K. Ford, Taking a narrative turn: Possibilities, challenges and potential outcomes, OnCue Journal, vol.6, issue.1, pp.23-36, 2011.

M. Foucault, The History of Sexuality, Trans, vol.1, 1981.

M. Foucault, The care of the self: The History of Sexuality, Trans, vol.3, 1984.

M. Foucault, Histoire de la sexualité, Editions Gallimard, vol.3, 1984.

M. Foucault, Technologies of the self, Technologies of the self: A seminar with Michel Foucault, pp.16-49, 1988.

M. Foucault, Sex, power and the politics of identity, Ethics: Subjectivity and Truth. Essential Works of Foucault, vol.1, pp.1954-1984, 1997.

R. Francis, The Decentring of the Traditional University: The Future of (Self) Education in Virtually Figured Worlds, 2010.

. Nov, , 2018.

V. Gaulejac, L'identité, Vocabulaire de psycho-sociologie : références et positions, pp.174-180, 2002.

J. P. Gee, Social linguistics and literacies: Ideology in discourses, 1996.

P. J. Gee, Identity as an Analytic Lens for Research in Education, Review of Research in Education, vol.25, pp.99-125, 2000.

J. P. Gee, An introduction to discourse analysis, 2005.

A. Georgakopoulou, Thinking big with small stories in narrative and identity analysis, Narrative Inquiry, vol.16, issue.1, pp.122-130, 2006.

A. Giddens, New Rules of Sociological Methods, 1976.

A. Giddens, The consequences of modernity, 1990.

A. Giddens, Modernity and Self-Identity: Self and Society in the Late Modern Age, 1991.

M. M. Gu, Identities constructed in difference: English language learners in China, Journal of Pragmatics, vol.42, issue.1, pp.139-152, 2010.

M. M. Gu and H. K. Tong, Space, scale and languages: Identity construction of crossboundary students in a multilingual university in Hong Kong, Language and Education, vol.26, issue.6, pp.501-515, 2012.

D. E. Hall, Subjectivity. New York and London: Routledge, 2004.

B. Hammarberg, The languages of the multilingual: Some conceptual and terminological issues. IRAL-International Review of Applied Linguistics in Language Teaching, vol.48, pp.91-104, 2010.

M. F. He, Professional knowledge landscapes, three Chinese women teachers' enculturation and acculturation processes in China and Canada, 1998.

M. Heller, Bilingualism: A social approach (Palgrave advances), 2007.

B. Hennig, Language learning as a practice of self-formation, International Journal of Multilingualism, vol.7, issue.4, 2010.

B. Hennig, Language learning and the self: Exploring Hong Kong students" motivation for learning German as a third language from a Foucauldian ethical perspective, 2010.

H. Kong-university and H. Kong,

J. W. Ho, Code choice in Hong Kong. Australian review of applied linguistics, vol.31, pp.18-19, 2008.

L. Ho, Hong Kong writing and writing Hong Kong, World Englishes, vol.19, issue.3, pp.381-386, 2000.

L. Ho, Incense Tree: Collected Poems of Louise Ho, vol.1, 2009.

G. Humphreys and M. Spratt, Many languages, many motivations: A study of Hong Kong students' motivation to learn different target languages, System, vol.36, issue.2, pp.313-335, 2008.

J. X. Inda and R. Rosaldo, The anthropology of globalization, pp.1-34, 2006.

D. Inglis and C. Thorpe, An invitation to social theory, 2013.

J. Jackson, Globalization, internationalization, and short-term stays abroad, International Journal of Intercultural Relations, vol.32, issue.4, pp.349-358, 2008.

J. Jackson, Host language proficiency, intercultural sensitivity, and study abroad, Frontiers: The Interdisciplinary Journal of Study Abroad, vol.21, pp.167-188, 2011.

M. Jacquemet, Transidiomatic practices: Language and power in the age of globalization, Language & Communication, vol.25, pp.257-277, 2005.

U. Jessner, Teaching third languages: Findings, trends and challenges. Language Teaching, vol.41, pp.15-56, 2008.

D. Jodelet, Représentations sociales : phénomènes, concepts et théories, 2005.

(. Moscovici and . Dir, , pp.363-384

J. N. Jørgensen, Polylingual languaging around and among children and adolescents, International Journal of Multilingualism, vol.5, issue.3, pp.161-176, 2008.

J. N. Jørgensen, M. S. Karrebaek, L. M. Madsen, and J. S. Møller, Polylanguaging in Superdiversity. Diversities, p.13, 2011.

, Imagined communities and educational possibilities [Special Issue, Identity and Education, vol.2, issue.4, pp.241-249, 2003.

M. Keegan, Why Are So Many French Moving to Hong Kong? Culture Trip, 2017.

C. Kinginger, Alice doesn't live here anymore: Foreign language learning and identity reconstruction. Negotiation of identities in multilingual contexts, vol.21, pp.219-242, 2004.

C. Kramsch, From Communicative Competence to Symbolic Competence, Modern Language Journal, vol.90, issue.2, pp.249-252, 2006.

C. Kramsch, The Multilingual Subject, 2009.

C. Kramsch, Imposture: A late modern notion in poststructuralist SLA research, Applied linguistics, vol.33, issue.5, pp.483-502, 2012.

C. J. Kramsch, Afterword. In B. Norton, Identity and language learning: Extending the conversation, pp.192-201, 2013.

C. Kramsch and A. Whiteside, Language ecology in multilingual settings. Towards a theory of symbolic competence, Applied linguistics, vol.29, issue.4, pp.645-671, 2008.

R. Kubota, T. Austin, and Y. Saito-abbott, Diversity and inclusion of sociopolitical issues in foreign language classrooms: An exploratory survey, Foreign Language Annals, vol.36, issue.1, pp.12-24, 2003.

S. Kvale, Doing interviews, 2007.

E. Laclau and C. Mouffe, Hegemony and Socialist Strategy: Towards a Radical Democratic Politics, 1985.

W. S. Lam, L2 literacy and the design of the self: A case study of a teenager writing on the Internet, TESOL Quarterly, vol.34, issue.3, pp.457-82, 2000.

M. Lamb, Integrative motivation in a globalizing world, System, vol.32, issue.1, pp.3-19, 2004.

S. A. Lamoureux, My parents may not be French sir, but I am': exploration of linguistic identity of Francophone bilingual youth in transition in multicultural, 2012.

. Ontario, International Journal of Multilingualism, vol.9, issue.2, pp.151-164

J. P. Lantolf, Sociocultural theory and the second language classroom: The lesson of strategic interaction, Strategic Interaction and Language Acquisition: Theory Practice and Research, pp.220-233, 1993.

J. P. Lantolf and A. Pavlenko, (S)econd (L)anguage (T)heory: Understanding second language learners as people, Learner Contributions to Language learning: New Directions in Research, pp.141-158, 2001.

J. P. Lantolf and S. L. Thorne, Sociocultural theory and second language learning, 2006.

F. Laplantine, Je, nous et les autres. Etre humain au-delà des apparences, 1999.

E. Lave and . Wenger, Situated learning: Legitimate peripheral participation, 1991.

D. Layder, Understanding Social Theory, 1994.

D. Layder, Social and personal identity: Understanding yourself, 2004.

D. Layder, Understanding Social Theory, 2006.

J. L. Lemke, Across the scales of time: Artifacts, activities, and meanings in ecosocial systems, Mind, Culture, and Activity, vol.7, issue.4, pp.273-290, 2000.

J. L. Lemke, Identity, Development, and Desire: Critical Questions, Identity Trouble: Critical Discourse and Contested Identities, pp.17-42, 2008.

I. Lenchuk and M. Swain, Alise's small stories: Indices of identity construction and of resistance to the discourse of cognitive impairment, Language Policy, vol.9, issue.1, p.9, 2010.

C. Leung, R. Harris, and B. Rampton, The idealised native speaker, reified ethnicities, and classroom realities, TESOL Quarterly, vol.31, issue.3, pp.543-560, 1997.

Y. I. Leung, Second language (L2) English and third language (L3) French article acquisition by native speakers of Cantonese, International Journal of Multilingualism, vol.4, issue.2, pp.117-149, 2007.

D. Li, Towards 'biliteracy and trilingualism, Problems, dilemmas and stakeholders' views. AILA review, vol.22, pp.72-84, 2009.

E. Li and S. , Language, Society and Culture in Hong Kong, 2015.

, Disinventing and reconstituting languages, pp.1-41

D. Matthews, Mainland Chinese students 'face discrimination in Hong Kong'. Times Higher Education Supplement, 2016.

J. A. Maxwell, Qualitative research design: An interactive approach, 2013.

C. Mccormack, From interview transcript to interpretive story: Part 1-viewing the transcript through multiple lenses, Field Methods, vol.12, issue.4, pp.282-297, 2000.

C. Mccormack, From interview transcript to interpretive story: Part 2-developing an interpretive story, Field Methods, vol.12, issue.4, pp.298-315, 2000.

C. Mccormack, Storying stories: a narrative approach to in-depth interview conversations, International journal of social research methodology, vol.7, issue.3, pp.219-236, 2004.

T. J. Mckenna, Experience and Story: Jean Clandinin and Tarquam McKenna in Conversation, 2017.

S. Mercer, Using journals to investigate the learner's emotional experience of the language classroom, ELIA, vol.6, pp.63-91, 2006.

S. Mercer, Working with language learner histories from three perspectives: Teachers, learners and researchers, Studies in Second Language Learning and Teaching, vol.3, issue.2, pp.161-185, 2013.

S. Merriam, Qualitative research and case study applications in education, 1998.

E. G. Mishler, Research interviewing: Context and narrative, 1986.

E. G. Mishler, Research interviewing, 1991.

E. Mishler, Narrative and identity: The double arrow of time, Discourse and Identity, pp.30-47, 2006.

M. Molinié, Recherche biographique en contexte plurilingue : Cartographie d'un parcours de dictatitienne, 2015.

M. Molinié, Démarche sociobiographique en contextes plurilingues. Dictionnaire de sociologie clinique. hal-01845861, 2019.

D. Moore and L. Gajo, Introduction-French voices on plurilingualism and pluriculturalism: Theory, significance and perspectives, International Journal of Multilingualism, vol.6, issue.2, pp.137-153, 2009.

N. Morita, Negotiating Participation and Identity in Second Language Academic Communities, TESOL Quarterly, vol.38, issue.4, pp.573-603, 2004.

J. Mossakowski and B. Busch, On language biographical methods in research and education, Austria. Example of current practice, vol.3, pp.1-9, 2010.

. Language_biographical_methods_ and . Pdf, , 2019.

N. Peirce and B. , Social identity, investment, and language learning, TESOL Quarterly, vol.29, issue.1, pp.9-31, 1995.

B. Norton, Language, Identity and the Ownership of English, TESOL Quarterly, vol.31, issue.3, pp.409-429, 1997.

B. Norton, Identity and language learning: Gender, ethnicity and educational change, 2000.

B. Norton, Non-participation, imagined communities, and the language classroom, Learner Contributions to Language learning: New Directions in Research, vol.171, p.159, 2001.

B. Norton, Identity and Second Language Acquisition, The Encyclopedia of Applied Linguistics, pp.1-8, 2012.

B. Norton and K. Toohey, Identity, language learning, and social change. Language teaching, vol.44, pp.412-446, 2011.

E. Ochs and L. Capps, Narrating the self. Annual review of anthropology, vol.25, pp.19-43, 1996.

E. Ochs and L. Capps, Living narrative: Creating everyday lives in storytelling, 2001.

M. O'donoghue, A short video interview with Prof. Jean Clandinin [Video file, 2012.

J. A. Ollerenshaw and J. W. Creswell, Narrative research: A comparison of two restorying data analysis approaches, Qualitative Inquiry, vol.8, issue.3, pp.329-347, 2002.

S. Ollerhead, Passivity' or 'potential'? Teacher responses to learner identity in the lowlevel adult ESL literacy classroom, Literacy and Numeracy Studies, vol.20, issue.1, p.63, 2012.

R. O'mochain, Discussing gender and sexuality in a context-appropriate way: Queer narratives in an EFL college classroom in Japan, Journal of Language, Identity, and Education, vol.5, issue.1, pp.51-66, 2006.

S. B. Ortner, Subjectivity and cultural critique, Anthropological Theory, vol.5, issue.1, pp.31-52, 2005.

E. Otsuji, Performing transculturation: between/within 'Japanese' and 'Australian' language, identities and culture [Doctoral dissertation, 2008.

E. Otsuji and A. Pennycook, Metrolingualism: Fixity, fluidity and language in flux, International Journal of Multilingualism, vol.7, issue.3, pp.240-254, 2010.

R. L. Oxford, When emotion meets (meta)cognition in language learning histories, International Journal of Educational Research, vol.23, issue.7, pp.80438-80439, 1995.

, Insights. Hong Kong Echo online magazine, vol.80, 2016.

J. C. Passeron and J. Revel, Penser par cas. Paris: Editions de l'Ecole des, Hautes Etudes en Sciences Sociales, 2005.

A. Pavlenko, Language learning memoirs as a gendered genre, Applied linguistics, vol.22, issue.2, pp.213-240, 2001.

A. Pavlenko, Narrative study: Whose story is it, anyway? TESOL Quarterly, vol.36, pp.213-218, 2002.

A. Pavlenko, I never knew I was a bilingual": reimagining teacher identities in TESOL, Journal of Language, Identity, and Education, vol.2, pp.251-268, 2003.

A. Pavlenko, Emotions and Multilingualism, 2005.

A. Pavlenko, Bilingual Selves, Bilingual Minds: Emotional Experience, Expression and Representation, pp.1-33, 2005.

A. Pavlenko, Bilingual minds: Emotional experience, expression, and representation, 2006.

A. Pavlenko, Autobiographic narratives as data in applied linguistics, Applied linguistics, vol.28, issue.2, pp.163-188, 2007.

, Negotiation of identities in multilingual contexts, Bilingual Education and Bilingualism, vol.45, 2004.

A. Pavlenko and J. P. Lantolf, Second language learning as participation and the (re) construction of selves, Sociocultural theory and second language learning, pp.155-177, 2000.

A. Pavlenko and B. Norton, Imagined communities, identities, and English language teaching, International Handbook of English Language Teaching, pp.669-680, 2007.

A. Pennycook, Language Education as Translingual Activism, Asia Pacific Journal of Education, vol.26, issue.1, pp.111-114, 2006.

A. Pennycook, Global Englishes and Transcultural Flows. Taylor & Francis e-Library (First published in 2007 by Abingdon, 2009.

A. Pennycook, Language as a Local Practice, 2010.

S. Pietikäinen, Multilingual dynamics in Sámiland: Rhizomatic discourses on changing language, International Journal of Bilingualism, vol.19, issue.2, pp.206-225, 2015.

G. Pineau and J. Legrand, Les histoires de vie. Collection Que sais-je ? n°2760, 1993.

D. E. Polkinghorne, Narrative knowing and the human sciences, 1988.

D. E. Polkinghorne, Narrative configuration in qualitative analysis. International journal of qualitative studies in education, vol.8, pp.5-23, 1995.

, 2016 Population By-census results reveal latest demographic trends, Population By-census, 2016.

B. Rampton, Language in late modernity: Interaction in an urban school, vol.22, 2006.

J. Rancière, Le maître ignorant, 1987.

, Déposé par la commission des affaires étrangères en conclusion des travaux d'une mission d'information constituée le 14 novembre 2012, Assemblée Nationale, p.1723

K. Richard, Qualitative Inquiry in TESOL, 2003.

P. Ricoeur, Soi-même comme un autre, 1990.

C. K. Riessman, Narrative analysis, vol.30, 1993.

C. K. Riessman, Narrative methods for the human sciences, 2008.

C. Ros-i-solé, Language learners' sociocultural positions in the L2: A narrative approach, Language and Intercultural Communication, vol.7, issue.3, pp.203-216, 2007.

C. Ros-i-solé, Cosmopolitan speakers and their cultural cartographies, The Language Learning Journal, vol.41, issue.3, pp.326-339, 2013.

C. Ros-i-solé, The personal world of the language learner, 2016.

S. Ryan and K. Irie, Imagined and Possible Selves: Stories We Tell Ourselves About Ourselves, Multiple Perspectives on the Self in SLA, pp.109-126, 2014.

O. W. Sacks, The man who mistook his wife for a hat and other clinical tales, 1998.

P. Sergeant, The Idea of English in Japan: Ideology and the Evolution of a Global Language, Bristol : Multilingual Matters, 2009.

M. Silverstein, Shifters, linguistic categories, and cultural description, Meaning in anthropology, pp.327-352, 1976.

D. Schlesinger, M. Chan, H. Hung, M. L. Clifford, A. Y. Cheung et al., The Hong Kong Election: What Message Does it Send Beijing?: A ChinaFile Conversation, 2016.

D. Schiffrin, Narrative as self-portrait: Sociolinguistic constructions of identity, Language in society, vol.25, issue.2, pp.167-203, 1996.

R. Scollon, Mediated discourse: The nexus of practice, 2001.

I. E. Seidman, Interviewing as Qualitative Research: A guide for researchers in education and the social sciences, 1998.

S. L. Shedivy, Factors that lead some students to continue the study of foreign language past the usual 2 years in high school, System, vol.32, issue.1, pp.103-119, 2004.

A. Shkedi, Multiple case narrative: A qualitative approach to studying multiple populations, vol.7, 2005.

R. E. Stake, The art of case study research, 1995.

S. Stratilaki, Plurilingualism, linguistic representations and multiple identities: crossing the frontiers, International Journal of Multilingualism, vol.9, issue.2, pp.189-201, 2012.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01463794

S. Taylor, A place for the future? Residence and continuity in women's narratives of their lives, Narrative Inquiry, vol.13, issue.1, pp.193-215, 2003.

, The Asian mobile consumer decoded, 2014.

, Developing Hong Kong's status as a Regional Education Hub, 2017.

K. Toohey, Learning English at school: Identity, social relations and classroom practice, 2000.

J. Trent, Fitting in' or 'Being Different'? Integration, Separation, and Identity Construction during a Teaching Practicum in Hong Kong, An International Journal of Teachers' Professional Development, vol.22, issue.4, pp.571-586, 2018.

E. Ushioda, Motivation: L2 Learning as a Special Case, Psychology for language learning, pp.58-73, 2012.

G. Valdés, The world outside and inside schools: Language and immigrant children, Educational Researcher, vol.27, issue.6, pp.4-18, 1998.

L. Van-langenhove and R. Harré, Introducing Positioning Theory, Positioning Theory, pp.14-31, 1999.

G. Valentine, D. Sporton, and K. Bang-nielsen, The spaces of language: the everyday practices of young Somali refugees and asylum seekers, 2009.

. Slembrouck, Globalization and Language in Contact: Scale, Migration, and Communicative Practices, pp.189-206

M. Varghese, B. Morgan, B. Johnston, and K. A. Johnson, Theorizing language teacher identity: Three perspectives and beyond, Identity, and Education, vol.4, issue.1, pp.21-44, 2005.

S. Vertovec, Super-diversity and its implications, vol.30, pp.1024-1054, 2007.

I. Wallerstein, The time of space and the space of time: The future of social science, Political Geography, vol.17, issue.1, pp.71-82, 1998.

L. Wang and A. Kirkpatrick, Trilingual education in Hong Kong primary schools: a case study, International Journal of Bilingual Education and Bilingualism, vol.16, issue.1, pp.100-116, 2013.

C. Watson, Small stories, positioning analysis, and the doing of professional identities in learning to teach, Narrative Inquiry, vol.17, issue.2, pp.371-389, 2007.

C. Weedon, Feminist practice and poststructuralist theory, 1987.

C. Weedon, Feminist Practice and Poststructuralist Theory, 1997.

C. Weedon, Identity and Culture: Narratives of Difference and Belonging: Narratives of Difference and Belonging, 2004.

E. Wenger, Communities of Practice: Learning, Meaning, and Identity, 1998.

T. Wengraf, Qualitative research interviewing: Biographic narrative and semistructured methods, 2001.

C. J. Whiffin, C. Bailey, C. Ellis-hill, and N. Jarrett, Challenges and solutions during analysis in a longitudinal narrative case study, Nurse Researcher, vol.21, issue.4, pp.20-26, 2014.

K. Willsher, Macron appoints author Leïla Slimani to champion French language. The Guardian, 2017.

S. Wortham, Socialization beyond the speech event, Journal of Linguistic Anthropology, vol.15, issue.1, pp.95-112, 2005.

H. Xu and Y. Gao, The development of English learning motivation and learners' identities: A structural equation modeling analysis of longitudinal data from Chinese universities. System, vol.47, pp.102-115, 2014.

E. Yau, Cantonese or Putonghua in schools? Hongkongers fear culture and identity 'waning'. South China Morning Post, 2014.

M. Yoshimoto, Second Language Learning and Identity: Cracking metaphors in ideological and poetic discourse in the third space, Canada, 2008.

, Table 2: Websites I contribute(d) to for learning English and French c) Please answer the following questions: ? What News Feed do you subscribe to from French learning websites or French-related websites (on FB, Twitter or other platforms

, Which website(s) do you enjoy posting most on? Please explain why

, ? Do you use the French language on any of these websites? Which ones? Give the names of the websites as well as examples of what you have written

, Regarding your social media postings, do you write in French? What have you written, for example? ? Why use French in some of your postings? Please explain

, Any interesting experience in posting status updates in French on Facebook/blogging/Instagram/Twitter, etc.? Please explain. Stages of data collection, 2015.

. Apr and . To,

. Sep and . To,

. Nov and . To,

. Dec,

, Learning English : creative games

, IC the-self-learner, the explorer

L. Uni and . French,

, Knowing French is to know English better and it is to be 'more localized' 9. French: 'it's like a secret code' 10. What learning French means for IC: other reasons

, Cette thèse de doctorat s'intéresse à l'expérience d'apprentissage du français de quatre sujets hongkongais en liaison avec la construction identitaire. Pour ce faire, l'étude adopte une approche méthodologique de type « étude de récits » avec comme question de départ : Comment l'apprentissage du français contribue-t-il à la construction identitaire de quatre hongkongais ou que signifie apprendre le français pour ces quatre individus ?

, Il s'agit d'une recherche interdisciplinaire qui combine à la fois les champs de la recherche en didactique des langues et de la sociolinguistique

, La thèse a été réalisée en co-tutelle entre deux établissements

, Cette perception est accentuée par l'intense marchandisation des langues étrangères autour de discours dominants sur la nécessité de toujours plus s'auto-améliorer, sur le besoin d'être mobile et d'augmenter ses chances d'employabilité. Influencée par ce discours (et aussi par manque de temps), je passais sept ans à enseigner le français dans le centre de langues d'une université hongkongaise sans m, Justification de la thèse Pour beaucoup de professeurs et d'élèves, les langues sont des outils qu'il faut apprendre et maîtriser le plus rapidement possible

, Université de Helsinki lors d'un colloque sur l'apprentissage autonome des langues par Independent Learning Association (ILAC) à Hong Kong. J'y découvrais le récit d'apprenants de langues (connu sous le terme de « Language Learner Histories » ou LLHs, je participais à un atelier conduit par Felicity Kjisik et Leena Karlsson de l, 2006.

. Momberger, , 2002.

F. &. Chaxel and . Moity-maïzi, 2014) de type « enquête approfondie » -pour explorer la construction identitaire en relation avec l

, Objectifs de l'étude

, L'objectif principal de cette étude est de mieux comprendre ce que signifie apprendre le français à un moment précis de la vie de quatre individus hongkongais et de l'histoire de Hong Kong

. S'intéresser-À-l'étude-du-français-À-hong, Kong est intéressant, d'une part, parce que c'est une langue minoritaire (en contraste avec les trois langues majoritaires du territoire : le cantonais, le mandarin et l'anglais) et aussi parce que cette langue n'est pas une langue obligatoire à Hong Kong

. Par, . Clarke, and . Hennig, 79), les expériences d'apprentissage du français ou de l'allemand à Hong Kong servent à mieux comprendre la construction identitaire en dehors de situations où les apprenants ont la nécessité de la langue, comme c'est le cas pour les apprenants migrants, 2000.

, Un autre objectif de l'étude est lié au fait que peu de chercheurs à Hong Kong se sont peu intéressés à ce type de langues additionnelles se concentrant surtout sur les langues majoritaires de Hong Kong que sont l'anglais ou le mandarin, 2008.

&. Xu and . Gao, Hennig (2010a, 2010b) est la seule étude qui se soit penchée sur l'apprentissage de l'allemand mais son étude est centrée sur des apprenants qui ont choisi l'allemand comme matière principale à l'université. Par contraste, la présente étude s'intéresse à des apprenants qui ont choisi le français comme option à l'université et pendant un temps court (seulement un semestre ou deux). De ce fait, 2010.

, Cette étude répond également au besoin de collecter des données qualitatives sur l'expérience individuelle d'apprentissage des langues à Hong Kong. Hormis l'étude qualitative récente de

. Hennig, les autres travaux de recherche ont été de type quantitatif ou d'approche méthodologique mixte (voir Humphreys and Spratt, Humphreys and aspect plus traditionnel, p.244, 2007.

. Connell-&-gibson, En d'autres termes, il faut s'intéresser à la fois aux pratiques langagières qui pourraient être qualifiées de « flottantes » et d' « inattendues » (« floating around in unexpected places » ; Heller 2007, 343) mais aussi à des pratiques plus fixes liées aux frontières culturelles, historiques ou politiques (Otsuji & Pennycook 2010, 244) du groupe culturel auquel on appartient ou on se sent appartenir, Comme piste pour approcher et catégoriser le phénomène social dans sa réalité quotidienne, p.1, 2003.

. Bourdieu, , 1976.

, L'agentivité, décrite comme « la capacité d'agir en liaison avec l'influence de l'environnement socioculturel » (Ahearn 2001, 112) est considérée comme une piste essentielle pour comprendre l'humain (voir Layder, Cette théorie cherche à rétablir un équilibre entre agentivité et contraintes structurelles dans l'action sociale, 1991.

, Ortner (2005) décrit la subjectivité comme suit : [Subjectivity] is a necessary part of understanding how people (try to) act on the world even as they are acted upon. Agency is not some natural or originary will; it takes shape as specific desires and intentions within a matrix of subjectivity -of

. La-langue-comme-pratique-sociale and . Locale, Nouvelles perspectives sur les pratiques langagières

&. Castellotti and . Moore, Elle est suivie par l'introduction de l'entité « francité, 2002.

, Frenchness ») qui capture doublement l'idée de la langue et de la culture française et permet de penser la motivation en termes de répertoire symbolique. L'étude de Coffey (2010) évoque le pouvoir du français sur l'apprenant avec des images telles que « élégance, beauté » ou « la belle vie, pp.34-35, 2009.

, De Fina (2006) souligne la nécessité de considérer l'identité comme un projet en constante évolution et en tension avec ce qui est vécu. L'objectif de la présente étude consiste à mettre en lumière ce qui lie construction identitaire (par définition changeante) et apprentissage du français en lien avec l'évolution personnelle de quatre individus. C'est ce qui constitue l'originalité de cette étude par rapport aux études de Hennig, Cependant, malgré la part inévitable que peuvent jouer les stéréotypes de la francité glanés ici et là sur l'individu, 2010.

, qui ont peu creusé la question de l'individualité et parlent essentiellement d'images stéréotypées de la langue additionnelle comme par exemple, la sophistication française (mentionnée dans l'étude de Coffey) ou la ténacité allemande

, La recherche sur les langues additionnelles

, Cette section introduit les recherches effectuées sur les langues additionnelles comme base de références pour cette étude, 2010.

&. Coffey, . Street-;, and . Kinginger, Ros i Solé, 2004.

. Hong-kong, . De-humphreys, and . Spratt, ) qui s'appuie sur les théories de Dörnyei et, 2008.

. Clément, pour explorer la motivation d'étudiants hongkongais à apprendre différentes langues (notamment, le mandarin, 2001.

, La chercheuse décrit l'expérience d'apprentissage de l'allemand à Hong Kong comme une recherche de son individualité et une voie vers l'émancipation personnelle (Hennig 2010a, 319). Elle (Hennig 2010a, 308) conclut que les apprenants de langues trouvent à travers l'apprentissage d'une langue un moyen de « développer, construire et vivre leur vie d'une manière qui correspond à leurs convictions éthiques et ascétiques, Puis, il est question de l'étude de Hennig, 1981.

. Hennig, , 2010.

&. Clarke and . Hennig, , 2013.

, et en s'intéressant à l'apprentissage des langues sous la forme d'un « projet d'identité autobiographique » (Coffey 2010, 125) réalisé en grande partie dans l'imaginaire, l'étude de Hennig constitue donc un point de départ pour la présente étude, 2008.

, Chapitre 3 Cadre théorique II -Bases conceptuelles de l'étude

, Après avoir fait le lien entre identité, langue et culture, le concept d'identité en tant que concept clé de cette étude est présenté en détail. Dans la dernière section du chapitre 3, l'approche théorique connue sous le nom de « scalar approach » (voir Blommaert, L'objectif du chapitre 3 est d'introduire les bases conceptuelles de l'étude qui serviront à orienter l'analyse des récits des participants, 1998.

, Identity

, Dervin (2011, 39) souligne le fait que la recherche sur interculturalité se satisfait de représentations de cultures essentialisées avec des contours stables et exactes quand en réalité ces frontières sont poreuses et instables, vol.36, 2005.

. Dervin, Parralèlement, Ros i Solé (2016, 3) remet en cause 'the long-held belief that we are born and die with the same cultural identity' et met l'accent sur l'expérience individuelle d'une culture : Learners embark on personal journeys where they draw their own cartographies of the world which use the force of perception, affect and creativity to experience and fashion new road-maps of the world and new interpretations. This view of language learning claims that languages and cultures are not forever ; they come in different versions and sizes to fit the bodies of their owners and their circumstances, and they are not only 'acquired' and 'learnt, une approche de l'interculturalité qui met en avant la rencontre d'individus plutôt que de cultures, p.38, 2011.

. En-conséquence, ;. Blommaert-et-rampton, and . Jørgensen, émettent l'idée que les langues et cultures ne soient plus aborder comme étant séparées les unes des autres mais plutôt comme étant utilisées de manières complexes et combinatoires (voir aussi Otsuji & Pennycook, p.243, 2010.

, Le concept d'identité selon la perspective post-structuraliste

, Le concept d'identité adopté dans cette étude s'appuie sur le modèle de Norton, 2000.

N. Peirce, Weedon 1987, 1997) pour peindre le portrait d'un individu multiple, dynamique et contradictoire, étroitement lié (et conditionné) par son environnement socio-culturel mais qui cherche aussi à assouvir ses intérêts (voir Weedon 1997, 109), qui part de la pensée post-structuraliste, vol.32, p.81, 1995.

. Hall, , 1996.

, Selon la définition éponyme de Norton, l'identité dans cette étude est vue comme : [T]he way a person understands his or her relationship to the world, how that relationship is constructed across time and space, and how that person understands possibilities for the future, p.410, 1997.

, L'identité est aussi décrite comme un phénomène relationnel (ou discursif) plutôt que purement individuel, vol.2, 1999.

&. Davies and . Harré, , 1997.

. Gee, Norton évoque « le désir de reconnaissance, le désir d'appartenance, et le désir de sécurité » comme moteurs essentiels de l'apprenant de langue (Norton Peirce 1995, 410) ainsi que son désir « d'étendre les facettes de son identité et d'aspirer à des environnements plus larges, vol.670, 1977.

. Benson, 2) notent que la connaissance d'une langue étrangère « ajoute la possibilité d'être, ou d'être vu comme, quelqu'un de différent dans une variété de contextes » (voir également Norton 2000, 5). Enfin, l'identité est mobilisée dans l'action comme par exemple, à travers sa façon de s'habiller, vol.32, 2007.

, Les liens entre identité et agentivité et entre identité et subjectivité

, le lien entre identité et deux concepts centraux à l'étude est clarifié : il s'agit du lien entre l'identité et le concept de subjectivité (voir Block, Après une présentation détaillée du concept d'identité et de l'importance de reconsidérer la notion de compétence linguistique, 1997.

&. Davies and . Harré, , 1999.

;. Ryan-&-irie and N. Kanno, Early et Norton (2012, 199) soulignent également l, 2003.

«. La and . Bailey, Un outil pour appréhender l'activité sociale et la construction identitaire L'approche dite « scalar approach, 2016.

L. «. , Ces dimensions incluent la dimension spatiale (soit, les espaces locaux et plus distants) et la dimension temporelle (soit, le passé, le présent et le futur y compris l'imaginaire). Blommaert (2007) évoque ci-dessous l'idée que grâce à cette visualisation (qui fait penser à une image à trois dimensions), l'action sociale apparaît dans toute sa dynamique inter-connective : [E]very social event develops simultaneously in space and in time

L. , est pas seulement de mettre en avant l'inter-connectivité des dimensions temps et espaces mais aussi de faire apparaitre l'agentivité humaine. Blommaert (2007, 6) note en effet que grâce à cette approche on peut observer les manières qu'utilisent les individus pour résister ou reprendre l'avantage dans des situations d'inégalité ou d'infériorité, comme par exemple lorsque qu'ils sont confrontés à une hiérarchie institutionnelle. Ces prises de pouvoir sont dits de « rescaling, Brenner, 2007.

, En offrant une piste pour aborder la complexité de l'action humaine, la « scalar approach » nous a paru particulièrement utile pour la mise en lumière des mécanismes de construction identitaire ou « idéalisés » (Ushioda, Danilo, 2003.

, Passeron & Revel, 2005.

, interprétation comme manière d'accéder à la connaissance. Ces points sont brièvement développés ci-dessous

, 393) souligne que nous raconter permet non seulement de nous comprendre nous-même mais aussi de comprendre l'autre à travers nous-mêmes (voir également Pavlenko, Premièrement, l'étude de récits existe parce qu'elle correspond à un besoin humain. Nous avons besoin de raconter -de nous raconter -depuis la nuit des temps. Barkhuizen, 2002.

C. Ochs, Connelly et Clandinin, 2001.

L. Deuxièmement, une méthodologie axée sur l'étude de récits tient au fait que la fabrique de nos vies -qui sont faites « de vicissitudes et de drames » -nécessite de mettre au coeur de la recherche les intentions et émotions humaines (De Fina & Georgakopoulou 2012, 16), c'est à dire la subjectivité humaine. La subjectivité dans l'étude narrative est vue comme un élément essentiel de la connaissance, p.56, 2010.

. Bruner, Ceci est dû au fait que d'une part, l'expérience vécue est sans cesse renouvelée et changeante puisqu'elle est le fruit d' « une interaction ininterrompue entre la pensée humaine et l'environnement personnel, social et matériel » et d'autre part, qu'elle ne peut se percevoir que « sélectivement, vol.6, 1990.

. Enfin, orientation épistémologique de l'approche narrative consiste à privilégier l'interprétation comme moyen de donner un sens à l'expérience humaine : [T]he narrative mode does not lie on the ability to describe reality, vol.16

. Ainsi, étude de récits contraste avec les modes de recherche positivistes et approches empiriques traditionnelles et est une autre manière d'aborder et de faire avancer la connaissance (Pavlenko, p.213, 2002.

D. Fina and &. Georgakopoulou, , 1920.

, Connelly & Clandinin, 1990.

. Bruner, , 1987.

, La pensée par cas

, Il est fait mention dans cette section de l'idée de « penser par cas » (Passeron & Revel, 2005) en relation avec la méthodologie de type « étude de récits », Passeron et Revel, pp.17-18, 2005.

, expliquent que « penser par cas » c'est penser aux circonstances entourant chaque cas ce qui fait apparaitre « la singularité

, on cherche à « résoudre une énigme » propre à chaque cas : Faire cas, c'est prendre en compte une situation, en reconstruire les circonstances -les contextes -et les réinsérer ainsi dans une histoire, celle qui est appellée à rendre raison de l'agencement particulier qui d'une singularité fait un cas, Dans la pensée par cas (tout comme dans l'étude narrative)

, L'objectif de raisonner par cas est de forcer à réfléchir au « sens de l'exception » pour l'ensemble et éventuellement instaurer « un cadre nouveau [de] raisonnement, pp.10-11, 2005.

, récits » pour cette étude qui est a pour objectif de comprendre la construction de l'identité en liaison avec l

, Comme le note le neurologue britannique Oliver Sacks, notre identité et le récit que nous racontons sur nous-même ne font qu'un : We have, each of us, a life-story, an inner narrative -whose continuity, whose sense, is our lives. It might be said that each of us constructs and lives, a "narrative, Il est tout d'abord souligné que le récit sert de révélateur d'identité

. Bruner-;-in-chaxel, 15) suggère même que nous devenons les récits autobiographiques que nous racontons, p.appelle, 1986.

, Qui plus est, le récit est un terrain d'observation du caractère multiple et changeant de l'identité selon la conception de l'identité adoptée par cette étude (voir le chapitre 3). Riessman (2008, 105), en notant que les récits « ne tombent pas du ciel » mais sont les produits d'un contexte particulier, souligne que le récit établit un lien direct avec l'identité en tant que pratique sociale changeante et multiple en réaction permanente avec le contexte social

, La méthodologie dite de la « narrative inquiry

, L'objectif de cette section est de présenter la méthodologie narrative exacte choisie pour cette étude et de présenter ses particularités. Cette méthodologie est connue sous le nom de « narrative inquiry » (ou « enquête narrative approfondie ») selon l'approche de Clandinin et Connelly, 2000.

. Connelly-&-clandinin, Clandinin & Rosiek, Clandinin, 1990.

, 216) et mène à une démarche analytique à la fois descriptive et explicative (Polkinghorne 1988, 161). L'explication naît de l'observation de l'expérience humaine dans son environnement socio-culturel qu'on ne se contente pas d'introduire mais auquel on accorde un rôle. La mise en relation de ces deux éléments est faite de manière à faire émerger la continuité (ou « wholeness, L'approche de la méthodologie dite de la « narrative inquiry » tourne autour de la notion de « puzzle, pp.410-402, 2000.

&. Clandinin and . Connelly, , p.17, 2000.

D. Fina and &. Georgakopoulou, En ce qui concerne l'étude présente, on observe le rôle de l'apprentissage du français le long de toute la trajectoire de vie des participants en liaison avec l'environnement socio-politico-culturel hongkongais. En d'autres termes, on ne cherche pas à découper l'expérience en thèmes mais à la comprendre dans son ensemble, pp.401-402, 2011.

, Ce récit est une reconstruction de l'expérience individuelle à l'issue d'un effort collaboratif entre le chercheur et le participant, vol.20, pp.15-16, 1995.

&. Clandinin and . Connelly, , vol.165, 2000.

. Clandinin, 42-44) souligne qu'une recherche de ce type se fait avec le participant plutôt que sur le participant, 2013.

. Premièrement, . Clandinin, and . Connelly, qui consiste à décrire métaphoriquement l'espace dans lequel l'expérience étudiée est située, 2000.

&. Clandinin and . Connelly, La seconde dimension est dite sociale, c'est-à-dire qu'elle invoque les relations du participant avec son environnement social et dévoile donc l'aspect personnel et émotionnel de l'expérience. La troisième dimension est dite spatiale, c'est-à-dire qu'elle s'intéresse à tous les lieux où l'expérience est vécue. Ainsi, grâce à cet espace tridimensionnel qui répond aux questions quand, avec qui (ou avec quoi) et où, le chercheur peut visualiser l'expérience de vie de l, L'une de ces trois dimensions est la dimension temporelle de l'expérience qui inclut des références au passé, au présent et au futur (ou à l'imaginaire), vol.50, pp.39-42, 2000.

. L'étude-emprunte-Également-À-barkhuizen, 664) sa conception du contexte par l'intermédiaire d'un schéma qui souligne la complexité de l'environnement avec lequel l'individu interagit et qui permet de mieux visualiser les contraintes structurelles ressenties et relatées comme telle par les participants. Dans ce schéma, le contexte est représenté par trois niveaux qui apparaissent comme entrelacés avec le récit (ou « story ») de chaque individu, 2016.

, Ces trois niveaux de contexte réfèrent tout d'abord à l'environnement socio-culturel et socio

. Le and . Story-»-avec-un-«-s-»-majuscule, qui inclut, par exemple, l'école ou l'environnement professionnel. Enfin, il y a l'environnement psychologique propre de l'individu ou le niveau « story » (avec l'utilisation de minuscules d'imprimerie) qui fait référence au contexte « intérieur » constitué des idées, pensées et émotions personnelles de la personne

, La nécessité d'implication double du chercheur et du participant autour du projet est en effet centrale dans une étude de ce type. C'est-à-dire que les participants doivent eux-aussi trouver tout au long du projet de recherche quelque chose pour eux-même, pp.43-44, 2000.

&. Ollerenshaw and . Creswell, , vol.332, 2002.

, La deuxième partie de cette section est consacrée à la description de la dimension éthique de l'étude qui nécessite une prise de responsabilité sérieuse du chercheur (Connelly & Clandinin 1990, 4). Il est d'ailleurs à noter qu'en raison des accords de confidentialité totale passés avec les participantes, le corpus complet de la présente étude

, La dernière partie est consacrée à la présentation des quatre participantes connues dans l'étude sous le nom de Candice, Yasmina, IC et Nicole. Yasmina, IC et Nicole sont trois de mes anciennes étudiantes de français entre septembre, 2006.

, Toutes les quatre ont suivi l'intégralité de leur scolarité (y compris, leurs années de crèche) au sein d'institutions publiques hongkongaises et considèrent le cantonais comme leur langue maternelle, pp.2015-2016

. Barkhuizen, qui comprenait deux hommes et dix femmes ainsi que six de mes anciens étudiants de français et six étudiants de licence que je ne connaissais pas avant l'étude), j'ai choisi de ne garder que ces quatres individus. Ce choix fut principalement Barkhuizen, 2000.

. Barbour, , 1986.

, Instagram intitulé @frenchinhk créés par le chercheur au début de l'étude à l'automne 2015 et maintenu jusqu'à l'été 2016 avec deux objectifs : le compte Instagram était de constituer une sorte de ressource linguistique avec la volonté de « redonner » (« give back ») aux participantes (voir Clandinin 2013, 51 ; Candlin & Sarangi 2003, 279) en les aidant dans leur étude du français et/ou à satisfaire leur curiosité pour la culture française, Finalement, des détails sont donnés sur l'utilisation d'un compte collectif Facebook intitulé FRENCHINHK et d'un compte, 0118.

&. Ollerenshaw and . Creswell-;-whiffin, , vol.340, 2002.

. Mccormack, ou indépendantes les unes des autres » (Hélardot 2006 in Chaxel et al., 2014) ainsi que pour noter les « turning points, p.396, 2000.

&. Coffey and . Street, Comme le dit Ricoeur (voir Polkinghorne 1988, 68), le récit de vie permet de mettre en lumière une trajectoire singulière et de mieux comprendre l'interconnectivité des décisions avec les évènements vécus, vol.457, 2008.

, La deuxième étape de l'analyse s'est articulée autour de l'entretien dit « intermédiaire » ainsi que du « texte intermédiaire » (« interim research text » ou IRT) qui consiste en un premier récit reconstitué sur l

, Pour définir l'intrigue, on regarde à la fois « backward and forward » ainsi que « inward and outward » tout en situant l'expérience au sein de l'espace narratif tri-dimensionnel, comme il a déjà été dit

&. Clandinin and . Connelly, , pp.139-140, 2000.

, Le procédé dit de burrowing consiste à penser la logique de l'intrigue « du point de vue de la personne au moment ou l'évènement se déroule » (Connelly & Clandinin 1990, 11). Connelly et Clandinin (1990) expliquent le procédé en ces termes : We focus on the event's emotional, moral, and aesthetic qualities. We then ask why the event is associated with these feelings and what their origin might be

, En d'autres termes, les émotions ainsi que les opinions des participants sur la morale ou l'esthétique (qui ont été notés pendant la phase d'analyse

, qui décrit la population de Hong Kong comme étant ethniquement chinoise à environ 94% (Li, d'instruction à adopter, 2009.

E. Li, 2015) alors que certaines écoles utilisent l'anglais (English Medium of Instruction -EMI schools) pendant que d'autres utilisent le cantonais (Chinese Medium of Instruction -CMI schools)

, ce qui est notable est que ceux-ci s'internationalisent de plus en plus du fait de la multiplication des échanges entre universités ainsi que de la volonté de Hong Kong de se positionner comme « pôle éducatif, 2016.

Y. De-surcroit and . Zhang, 2) soulignent « l'augmentation stable » des étudiants de, 2016.

, Des statistiques du University Grants Committee (UGC) -l'institution finançant les universités à Hong Kong -indiquent que le nombre d'étudiants venant de Chine Populaire a triplé depuis ces onzes dernières années (Yu & Zhang 2016, 2). A cause de cela, les tensions entre étudiants hongkongais et chinois de Chine augmentent (Yu & Zhang 2016, 8), Chine Populaire, ce qui signifie que l'emploi du putonghua est de plus en plus marqué sur les campus

L. Mouvement-des-parapluies, Umbrella Movement) survenu à l'autome 2014 et qui a paralysé les quartiers d'affaires du centre de la ville pendant plus de deux mois

. Dapiran, Bland, 2017) pose des questions importantes sur la société hongkongaise, 2017.

. Dapiran, 95) décrit une société en « déséquilibre » bloquée entre un « fort degré de liberté » (par exemple, la liberté de la presse jusqu'ici respectée) et un « faible niveau de représentation démocratique », ce qui a déclenché les protestations du Mouvement des Parapluies. Dapiran (2017, 95) suggère que le Mouvement des Parapluies est révélateur de la question identitaire qui se pose dans le territoire depuis plusieurs années : The Umbrella Movement and all the protest movements that came before it were never just about the immediate issue at hand -whether the universal suffrage or the protection of heritage buildings or support for democracy in Mainland China, 2017.

, Même si selon le quotidien de presse en langue anglaise South China Morning Post (SCMP), « la plupart » des Hongkongais s'identifient

. Schlesinger, le Mouvement des Parapluies a en fait mis en évidence des divergences profondes au sujet de l'identité et du futur de Hong Kong au sein de la société, notamment entre supporteurs pro-démocratie d'un côté et supporteurs de la politique de Beijing de l'autre, 2016.

, individus qui vivent à Hong Kong (Census, 2018) et les 60% de cette population née à

H. Kong, Population By-census, 2016), il y aurait environ 25 la Chambre de Commerce Française de Hong Kong (Panorama of the French Community in Hong Kong, Cette population augmenterait régulièrement, 2016.

. Ic, ) et son français semble avoir régressé de son propre aveu : You know after these few years of study of French?I'm trying to make use of them [French vocabulary]?I went to Paris, I go to a shop selling macarons and I just "Combien est-ce que c'est?" but I mistook it? 5 euros? I mistook 15 euros as 5 euros (laugh) so I paid 5 euros for actually 15 euros so it, 2006.

, L'explication du rôle du français dans la vie de IC ainsi que dans celle des autres participantes est donc ailleurs et fait l'objet

, Cette section est divisée en trois sous-sections qui illustrent chacune un aspect du thème « la langue comme résistance au contexte ». Ce theme fait référence à l' « agentivité » et au fait que le français est un moyen d'éviter de se laisser positionner d'une certaine manière par la société (Ollerhead, L'apprentissage du français comme moyen de résister aux normes et contraintes de son environnement, vol.67, p.12, 2000.

, Ce cadre permet en effet de mieux visualiser la complexité et l'inter-connectivité de l'expérience avec le contexte sous des angles différents. Ce découpage artificiel est utilisé simplement pour expliquer les résultats de l'étude tout en sachant que dans la méthodologie de la « narrative inquiry », on s'intéresse avant tout à la continuité (« wholeness ») de l'expérience et à l, vol.17, p.664, 2000.

, Artéfact 1 : Photo FB par Yasmina (23 Mai 2013) partagée dans son Technolinguistic Report Yasmina explique que son choix des mots est lié au fait que les mots résonnent émotionnellement et parce qu'ils suggèrent des ambiances, des émotions ou du mouvement : « So I think sometimes the word itself is associated with the atmosphere, the feeling and also including some kind of actions, vol.2

, L'utilisation des langues chez Yasmina illustre non seulement l'idée d' « activité » de Pennycook mais aussi celle de Blommaert (2010, 103) qu'avec un « répertoire tronqué » (« truncated repertoire ») qui peut sembler incomplet et même incorrect, on peut exprimer des choses profondes qui ont un sens pour soi, 2013.

, Une autre pratique qui ressort de l'étude est l'utilisation du français pour dissimuler ce que l'on veut dire sur les réseaux sociaux ainsi que cibler de manière précise un groupe d'interlocuteurs : I think it is my way to differentiate people who want to understand you from others or I just want some minority people ?. to understand what feeling I am having

, comme d'un « espace privé » (« private corner ») dans lequel elle peut partager des souvenirs qui resteront secrets puisqu'elle ne s'adresse qu'à un public ciblé qui a partagé son expérience d'apprentissage du français et qui donc, seul, pourra comprendre ses intentions (Yasmina INT2)

, I want to post something but I don't want others to

, Pour Candice, par ailleurs, il est question de pouvoir exprimer à travers le français des émotions librement grâce d'une part, au fait que le français est une langue qu'elle se représente comme synonyme de licence poétique (« I don't think I could do the same effect using Chinese or

. English, Candice INT2) et d'autre part, parce qu'elle sait que peu de gens comprendront ce qu'elle exprime : French is a new language you could put all yourself into this and not many people that know me can understand what I wrote

F. De-ce, le français apparait comme une libération dans une société que Candice décrit comme permettant peu l'expression individuelle. A travers le français, elle peut faire vivre ses émotions à travers les caractères qu'elle crée (dans le cadre d'activités d'écriture créatives dans ses cours de français à l'université) et révéler au lecteur une part de qui elle est vraiment à l'intérieur d'elle-même: I like imagining characters and have empathy with them. In some way they express who I am because I put a bit of my feeling and identity in them

, Dans ses notes préparatrices pour l'entretien intermédiaire (IRT meeting ; voir chapitre 4), Candice résume en ces mots le sens profound qu'apprendre le français a pour elle : [Through learning French] I think I can be more than what I am now (Candice

, Une copie des notes d'où cette phrase est extraite est présentée ci-dessous

W. Li, Selon Li Wei (2011, 94), ces pratiques sont synonymes d' « aptitude à défoncer les règles et les codes comportementaux »: [T]he ability to choose between following and flouting the rules and norms of behavior, including the use of language, and to push and break boundaries between the old and the new, the conventional and the original, and the acceptable and the challenging. (Li W. l'identité nationale, p.24, 2011.

&. Makoni and . Pennycook, , 2007.

, Pour commencer, il est noté que le français peut être considéré comme « plus qu'une langue » avec les notions d' outil de construction identitaire, de langue indivisible (dans le sens d'entité qui ne peut se résumer à la somme de ses caractéristiques linguistiques ou à des images stéréotypées) et d'entité qui ne peut s

. Ainsi, le secteur éducatif devrait repenser ce qu'on entend par « langues » (avec la notion de frontière de la langue) ainsi que repenser leur rôle notamment

, Cette étude propose des pistes méthodologiques (10.6.1) et théoriques (10.6.2) pour la recherche ainsi que des pistes éducatives pour les acteurs de l

, 20) indique que nous vivons dans une ère de « post-multilingualism » qui est caractérisée par la « co-existence or co-use of multiple languages ». Li Wei (2016, 8) souligne non seulement le caractère « transformatif » des pratiques langagières des apprenants multilingues, p.549, 2016.

. Li and W. Li, Li W. 2011) mais aussi le fait que les langues « can be appropriated and exploited without allegiance to its historically native speakers, vol.2, 2013.

. Dans-notre-Étude-;-jørgensen, Elles remettent également en question les notions de multilinguisme (Heller, les pratiques langagières des participantes multilingues apparaissent comme une expression du phénomène de « de/reterritorialization » de la langue, pp.545-551, 2005.

&. Otsuji and . Pennycook, , vol.244, 2010.

, Les chercheurs se sont déjà efforcés d'appréhender la compétence linguistique sous des angles nouveaux. On parle de « compétence symbolique » (« symbolic competence » ; Kramsch, 2006.

&. Kramsch and . Whiteside, , 2008.

P. Dervin, &. Kuoppala, and . Riitaoja, Dervin & Tournebise, 2012) ou encore de « compétence plurilingue et pluriculturelle », une notion développée par les chercheurs pour le compte du Conseil de l'Europe (voir Coste, 1997.

. Candelier, , 2003.

&. Moore and . Gajo, , 2009.

&. Castelloti and . Moore, On parle d'une compétence « plurielle, complexe, voire composite et hétérogène » (Coste, Moore & Zarate, 1997) qui serait à la fois constituée de « capacités, d'attitudes et de savoir qui s'acquièrent » (Macaire 2008, 25 ; voir également le Cadre Européen Commun de Référence (CEFR) tel que décrit par Council of Europe, vol.424, pp.83-84, 2001.

. Kubota, 21) évoquent les questions sociales, de diversité et d'inéqualité comme étant au centre des préoccupations de tout apprenant de langues. Les auteurs insistent donc sur le fait qu'un cours de langue ne devrait pas laisser de côté les questions de politique sociale : Researchers and practitioners must shift their attention beyond apolitical appreciation and celebration of foreign culture, to critically explore issues of diversity and sociopolitical aspects of human communication, Cependant, ces pistes de réflexion ne nous paraissent pas suffisantes pour adresser les perspectives soulevées par notre étude c'est à dire la langue comme outil de construction agissent sur les apprenants alors que, 2003.

. De-même and . Ollerhead, 80) parle du besoin de mettre en place une « pédagogie transformative » et de la nécessité de donner des occasions aux apprenants de « s'approprier les objectifs du cours de langue » qui leur offrent « more powerful identity positions for the future, vol.79, 2012.

. Kramsch, explique sa manière d'envisager l'enseignement à des apprenants multilingues comme une chose vivante qui s'active autour d'expériences vécues et ressenties dans sa chair : Teaching the multilingual subject means teaching language as a living form, experienced and remembered bodily, with a relation to an Other that is mediated by symbolic forms -an experience that an increasing number of students nowadays have already had at home or by living in multilingual neighborhoods, 0191.

, Hennig (2010a, 2010b) propose une pédagogie qui intégrerait l'idée de « formation pour soi-même » (« self-formation ») ou comme le dit Layder (2004), l'idée de « self-realization

V. Hélardot, Parcours professionnels et histoires de santé : une analyse sous l'angle des bifurcations, vol.120, pp.59-83, 2006.

L. Breton and D. , L'interactionnisme symbolique, 2004.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-00196012