Bienvenue dans la collection HAL du Crem

Le Crem (EA 3476) regroupe près de 230 personnes dont 80 enseignant·e·s-chercheur·e·s titulaires, plus de 90 doctorant·e·s, 45 membres associés et 7 personnels d’appui. Ses chercheur·e·s proviennent principalement de l’Université de Lorraine, mais aussi d’autres établissements universitaires français et étrangers.

Ils·elles appartiennent à dix disciplines : près de 90 % aux sciences de l’information et de la communication, aux sciences du langage, aux langue et littérature françaises et aux sciences de l’art ; et environ 10 % aux langues et littératures anglaises et anglo-saxonnes, arabes, germaniques et romanes, à l’anthropologie et à la sociologie.

Face aux mutations sociales, culturelles, artistiques et technologiques, les chercheur·e·s du Crem interrogent les processus et formes de médiation qui interprètent et donnent sens à celles-ci. Les recherches visent à modéliser ces dynamiques, à cerner les enjeux des rapports à des normes et à des écarts, à comprendre les phénomènes de régulation.

 

Derniers documents publiés

Derniers documents déposés

Recherche

Actualités du Crem

4 chercheur·e·s du Crem au sommaire de la dernière livraison de "MEI"  (20/06/2018)  

Quatre chercheur·e·s du Crem sont au sommaire de la dernière livraison de la revue MEI (Médiation et information) : Carole Bisenius-Penin ("Figurations auctoriales et dispositifs muséaux : l'exposition comme espace de médiation de la littérature"), Gaëlle Crenn ("Scénographier (par) l'immatériel.

Français

Un article de Jean-François Diana dans Fluide glacial  (12/06/2018)  
Un article de l'hebdomadaire Marianne sur le colloque "Le foot, pourquoi ? Émotions, argent, soft power"  (12/06/2018)  
"Débat : Les raisons du consentement lycéen à Parcoursup", un article de Claude Poissenot  (11/06/2018)  
"L’as-tu lu, l’as-tu vu. Les étudiants et les adaptations cinématographiques", un article d'Adeline Clerc-Florimond et Lylette Lacôte-Gabrysiak  (06/06/2018)  

Répartition par type de documents

Evolution par type de dépôt

SUR TWITTER