Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Le patrimoine fortifié du lignage de Neufchâtel-Bourgogne (XIIIe-XVIe siècles)

Résumé : Les familles seigneuriales n’ont que rarement servi de cadre à l’étude du phénomène castral. Le lignage de Neufchâtel-Bourgogne présente un double d’intérêt. D’une part, son ascension sociale est très marquée entre le XIIIe et le XVIe siècle, d’autre part son patrimoine castral, composé de 37 châteaux, est disséminé sur plusieurs principautés, du comté de Bourgogne au duché de Luxembourg. La démarche historique permet de décrypter le jeu des stratégies territoriales de la famille et de dégager les structures de la gestion de la démographie familiale. L’approche en archéologie du bâti offre un regard renouvelé qui permet parfois de préciser le rôle de la famille dans la construction ou l’aménagement de ses châteaux. La réunion des deux méthodes permette une meilleure compréhension des fonctions assurées par le château (résidence, défense, administration, pôle économique et symbolique) et leur évolution. Elle permet enfin de saisir le fonctionnement quotidien d’un réseau castral seigneurial où les échanges s’affranchissent des limites des principautés.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/tel-01751879
Contributor : Thèses Ul <>
Submitted on : Thursday, March 29, 2018 - 1:28:27 PM
Last modification on : Tuesday, April 10, 2018 - 1:27:39 AM

File

DDOC_T_2015_0130_MULLER_vol1.p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01751879, version 1

Citation

Vianney Muller. Le patrimoine fortifié du lignage de Neufchâtel-Bourgogne (XIIIe-XVIe siècles). Histoire. Université de Lorraine, 2015. Français. ⟨NNT : 2015LORR0130⟩. ⟨tel-01751879⟩

Share

Metrics

Record views

255

Files downloads

184