Une approche activité de l’identité professionnelle enseignante à l’aune du développement du numérique à l’école : l’exemple de l’impact du dispositif «Lycée 4.0» - LISEC - Laboratoire Interuniversitaire des Sciences de l'Education et de la Communication Access content directly
Theses Year : 2024

An activity approach to professional teacher identity in the light of digital development at school : the example of the impact of the “Lycée 4.0” system

Une approche activité de l’identité professionnelle enseignante à l’aune du développement du numérique à l’école : l’exemple de l’impact du dispositif «Lycée 4.0»

Abstract

The calls to develop digital technology in schools are strong (Assude et al., 2010). They are justified by added educational value (Youssef and Audran, 2019) while the latter is not currently demonstrated (Fluckiger, 2020). Launched in 2017, in the Grand Est Region, the “Lycée 4.0” system is presented as a tool aimed at making digital technology a real tool of knowledge and modernity.This thesis aims to understand the acted professional identity of teachers in this context. Teaching activity is approached as being a subjective and social activity (Vygotsky, 1978). Carrying meaning, it is shaped in a space saturated with prescriptions (Flavier, 2016). The meaning given to the activity gives us keys to understanding professional identity.A longitudinal data collection system was set up. The results show that teachers renormalize the prescription to use digital technology and differentiate their activity. This injunction is a source of identity tensions. However, apart from during educational continuity, teachers claim stability in the foundations of the profession.
Les injonctions à développer le numérique à l’école sont fortes (Assude et al., 2010). Elles sont justifiées par une plus-value éducative (Youssef et Audran, 2019) alors que cette dernière n’est aujourd’hui pas démontrée (Fluckiger, 2020). Lancé en 2017, en Région Grand Est, le dispositif « Lycée 4.0 » est présenté comme un outil visant à faire du numérique un véritable outil de savoir et de modernité. Cette thèse ambitionne d’appréhender l’identité professionnelle agie des enseignants dans ce contexte. L’activité est abordée comme étant une activité subjective et sociale (Vygotski, 1978). Porteuse de sens, elle se façonne dans un espace saturé de prescriptions (Flavier, 2016). Le sens donné à l’activité nous donne des clés de compréhension de l’identité professionnelle.Un dispositif longitudinal de recueil de données a été mis en place. Les résultats montrent que les enseignants renormalisent la prescription d’utiliser le numérique et singularisent leur activité. Cette injonction est source de tensions identitaires. Néanmoins, hormis durant la période de continuité pédagogique, les enseignants revendiquent une stabilité des fondements du métier.
Fichier principal
Vignette du fichier
FISCHER_Gilles_2024_ED519.pdf (2.65 Mo) Télécharger le fichier
Origin Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-04620174 , version 1 (21-06-2024)

Identifiers

  • HAL Id : tel-04620174 , version 1

Cite

Gilles Fischer. Une approche activité de l’identité professionnelle enseignante à l’aune du développement du numérique à l’école : l’exemple de l’impact du dispositif «Lycée 4.0». Education. Université de Strasbourg, 2024. Français. ⟨NNT : 2024STRAG003⟩. ⟨tel-04620174⟩
8 View
22 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More