Ennoyage des mines de fer lorraines : impact sur la qualité de l'eau

Résumé : L’ennoyage des mines de fer abandonnées de Lorraine entraîne une dégradation de la qualité de l’eau souterraine. Des expériences en laboratoire ont permis la construction d’un modèle chimique cinétique, basé sur des schémas réactionnels simples. Lors de l’exploitation, l’oxydation de la pyrite et la dissolution des carbonates conduisent à la précipitation de gypse. Les baisses locales de pH favorisent des dissolutions ponctuelles de minéraux et libèrent des ions qui se fixent sur des sites d’échanges cationiques. Lors de l’ennoyage, la dissolution du gypse néoformé, la précipitation des carbonates et des réactions d’échanges cationiques entraînent une hausse des concentrations de l’eau en sulfate, magnésium, sodium, potassium et strontium qui devraient ensuite diminuer au fur et à mesure du lessivage naturel du réservoir.
Type de document :
Article dans une revue
Comptes Rendus Géoscience, Elsevier Masson, 2004, 336 (10), pp.889-899. 〈10.1016/j.crte.2004.02.010〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01342851
Contributeur : Pauline Collon <>
Soumis le : mercredi 6 juillet 2016 - 19:04:33
Dernière modification le : jeudi 7 juillet 2016 - 01:03:33

Identifiants

Collections

Citation

Pauline Collon, Robert Fabriol, Michel Buès. Ennoyage des mines de fer lorraines : impact sur la qualité de l'eau. Comptes Rendus Géoscience, Elsevier Masson, 2004, 336 (10), pp.889-899. 〈10.1016/j.crte.2004.02.010〉. 〈hal-01342851〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

123