Du couscous au foie gras : L’investissement des Marocains du monde dans le secteur de la gastronomie et ses répercussions dans le pays d’origine

Résumé : Les saveurs venues d’ailleurs attirent les consommateurs des deux côtés de la Méditerranée. Dans ce contexte de mondialisation des pratiques culinaires, les entrepreneurs migrants marocains cherchent à développer de nouveaux marchés. En France, en complément de restaurants dédiés à leur gastronomie nationale, ils ouvrent des commerces ethniques proposant des produits de toutes origines. Au Maroc, ils n’hésitent pas à renouveler l’offre culinaire afin de satisfaire le besoin d’exotisme des couches sociales les plus aisées.
Type de document :
Article dans une revue
Hommes & migrations, Musée de l’histoire de l’immigration 2014, pp. 67-72. 〈10.4000/hommesmigrations.2555〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01480985
Contributeur : Cercle Ul <>
Soumis le : jeudi 2 mars 2017 - 09:28:15
Dernière modification le : jeudi 17 mai 2018 - 16:48:39

Identifiants

Collections

Citation

Hicham Jamid, Marie Caquel. Du couscous au foie gras : L’investissement des Marocains du monde dans le secteur de la gastronomie et ses répercussions dans le pays d’origine. Hommes & migrations, Musée de l’histoire de l’immigration 2014, pp. 67-72. 〈10.4000/hommesmigrations.2555〉. 〈hal-01480985〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

47