Le château qui réinvente l'Europe cosmopolite des Lumières

Résumé : Il était une fois ... L’histoire pourrait être simple : une belle au bois dormant, un Phénix qui renaît de ses cendres, mais non, à Lunéville, l’histoire ne se répète pas, même si une triste comptabilité permet de rappeler que le grand incendie de la nuit du 2 au 3 janvier 2003 n’était pas – loin de là – le premier, et qu’une singulière régularité peut être trouvée dans la périodicité des sinistres (on en dénombre treize). Reprenons du début, un peu à la mode du Pinocchio de Collodi, et non de celui de Walt Disney. Il était une fois ... « Un roi ! », disent les jeunes lecteurs. « Non les enfants », rectifie le conteur, « il était une fois un morceau de bois ». Adoptons ce renversement de perspective, partons non pas de mythes narcissiques sur la vocation du « petit Versailles lorrain » à être le berceau de l’Europe mais des réalités, même les plus triviales, et du fait que ce qui se passe aujourd’hui à Lunéville n’est pas un simple prolongement d’une histoire prestigieuse mais bien un nouveau projet, impliquant la redéfinition du rapport de la société française contemporaine à l’Europe, à son histoire et à l’histoire en général.
Type de document :
Article dans une revue
Sociétés & Représentations, Publications de la Sorbonne, 2014, Aux marges de la France, 38 (2), pp.255-266. 〈10.3917/sr.038.0255〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01481182
Contributeur : Cercle Ul <>
Soumis le : jeudi 2 mars 2017 - 12:15:41
Dernière modification le : jeudi 17 mai 2018 - 16:48:35

Identifiants

Collections

Citation

Didier Francfort. Le château qui réinvente l'Europe cosmopolite des Lumières. Sociétés & Représentations, Publications de la Sorbonne, 2014, Aux marges de la France, 38 (2), pp.255-266. 〈10.3917/sr.038.0255〉. 〈hal-01481182〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

169